jeudi 10 février 2011

Risotto aux pruneaux et au boeuf de coppa

Je n'avais jamais cuisiné de risotto de ma vie, mais ce n'est pas la dernière fois que j'en sers, vous pouvez en être certain. Mon grand coco n'arrêtait pas de dire "bon maman" du haut de ses 2 ans et mon homme m'a dit qu'il n'avait jamais mangé de riz qui "accotait" cette recette. Ce n'est pas peu dire!

La texture est moelleuse, les pruneaux et la pancetta amènent un côté qui plaira aux amateurs de sucré-salé. Une véritable réussite. Mais la particularité de cette recette est dans le mode de préparation. En effet, elle se cuisine à l'autocuiseur. J'étais sceptique lorsque j'ai lu la recette, mais ça fonctionne à merveille. Je suis désolée, mais je ne connais pas la source de la recette. Je l'avais recopié d'un magazine pendant une attente interminable à l'urgence avec mon grand coco.



Je l'ai servi en accompagnement d'une truite saumonnée à la moutarde et au miel et de champignons et poivrons rouges simplement sautés avec un peu de vin. Une recette à conserver.

Je présente cette recette pour le concours d'Isa qui faire gagner le joli livre Riz et Risotto du groupe Modus.




INGRÉDIENTS :
4 tasses de BOUILLON DE POULET
1/4 c. à soupe d’HUILE D’OLIVE
60 g. de BEURRE
120 g. de PANCETTA (ou boeuf de coppa)
200 g. d’ÉCHALOTES hachés
1 OIGNON moyen haché
300 g. de RIZ ARBORIO
100 ml de VIN BLANC SEC
200 g. de PRUNEAUX coupés en dés
SEL, POIVRE au goût
PRÉPARATION :

- Dans une casserole, faire chauffer le bouillon pendant 5 minutes à feu moyen vif.

- Entre temps, dans un presto, verser l’huile et 30 g. de beurre et faire revenir la pancetta. Ajouter les échalotes et l’oignon et laisser dorer. Tout en remuant, ajouter le riz et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les grains soient translucides.

- Tout en continuant de remuer, verser le vin et laisser évaporer. Verser tout le bouillon. Refermer le presto et faire cuire à feu vif jusqu’à ce que la soupape vibre ou laisse entendre un sifflement. Réduire le feu à moyen et poursuivre la cuisson 6 minutes.

- Retirer du feu. Laisser la vapeur s’échapper, puis ouvrir le presto. Mélanger. Rectifier l’assaisonnement. 

- Ajouter les pruneaux et le beurre restant. Mélanger et servir aussitôt.

4 commentaires:

  1. wow, c'est vraiment inusité comme risotto et ça me plait beaucoup, ça fait presque un risotto tajine !
    Personnellement, j'adore les pruneaux et j'adore les manger entourés de bacon et cuits au four .
    belle recette Annie :)
    Merci de ta participation, je l'ai enregistrée :)

    RépondreEffacer
  2. Je n'aurais jamais pensé aux pruneaux dans le risotto. C'est franchement une bonne idée. Avec la coppa salée ça doit bien balancer, Miam!

    RépondreEffacer
  3. @ Isabelle : Moi aussi j'adore les pruneaux...et c'est vrai qu'enrobé de bacon...c'est délicieux! Dans le risotto, ça amène vraiment un côté qui me plaît. Pour les amateurs, ça vaut la peine.

    @ Kim : C'est bien balancé pour ceux qui aiment le goût sucré-salé.

    RépondreEffacer
  4. Très joli risotto, en effet, très différent de ce qu'on voit habituellement. Le mix de saveurs est très intéressant.

    Et bienvenue dans le club des fous du risotto! :)

    Joël

    RépondreEffacer