mercredi 31 octobre 2012

Confit de pommes et d'oignons rouge

JOYEUX HALLOWEEN!!!!!
En l'honneur de cette journée mythique...rien!!! Pas que j'aime pas halloween...en fait j'adore cette fête où tout le monde des de bonne humeur, où on peut reprendre notre âme d'enfant, et surtout où on peut se déguiser! Par contre, je reviens de 8 jours à Montréal, je n'ai rien dans le frigo et ici, les enfants passent halloween le samedi! Est-ce aussi comme ça chez certaines d'entres vous??? En tout cas, moi avant de vivre à Rouyn, je n'avais jamais vu cela. C'est bien pour les parents puisque nous n'avons pas à courir en revenant du travail pour organiser le souper, les costumes, les maquillages, etc. Par contre, j'aimais bien le côté spécial d'Halloween qui nous laissait sortir un mercredi soir...je suis partagée.

Ainsi, pendant que vous parcourez les rues à la recherche de friandises et de costumes rigolos, je suis tranquillement assise à taper sur mon ordinateur.

Trève de conversation, ce confit est le meilleur que j'ai mangé. Un gros merci à Joanie qui nous a fait goûté la recette pour la première fois au bureau. Que ce soit sur des croûtons de pain, avec du prosciutto et du fromage de chèvre, dans un sandwich au rôti de porc, ou encore avec du jambon, un succès à chaque fois.



INGRÉDIENTS :

4 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
1 kg d'OIGNON ROUGE, finement haché
100 g. de SUCRE ROUX (ou cassonade)
4 POMMES, à chair juteuse et croquante
6 c. à soupe de VINAIGRE DE CIDRE

PRÉPARATION :

- Chauffer l'huile d'olive dans une grande casserole à fond épais et mettez les oignons.
- Ajouter le sucre roux et laisser cuire à découvert environ 40 minutes à feu moyen, en remuant de temps en temps, afin que les oignons soient tendres et brun doré.
- Peler, évider et râper les pommes. Les ajouter dans la casserole avec le vinaigre de cidre et cuire 20 minutes, jusqu'à ce que le confit soit épais et collant.

Pour la conservation, verser dans des pots stérilisés alors que le contenu de la casserole est encore bouillant et fermer de façon hermétique. Autrement, se conserve au réfrigérateur pendant environ 1 mois, après refroidissement complet.


jeudi 25 octobre 2012

Biscuits Ultra parfait de Rose Madeleine

Encore une bonne recette de biscuits. La texture est moelleuse et craquantes sur les bords. La garniture est généreuse et il y en a pour tous les goûts. Disons qu'ils n'ont pas fait long feu, mais ça valait la peine...tellement bon!


INGRÉDIENTS :

1 1/4 tasse FARINE
1/2 c. à thé BICARBONATE DE SOUDE
1/2 tasse BEURRE
2/3 tasse CASSONADE
1/4 tasse SUCRE
1 c. à thé VANILLE
2 OEUFS
1 tasse CHOCOLAT AMER
1/2 tasse NOIX DE MACADAM
1 tasse RAISINS SECS
1/2 tasse AMANDES entières grillées


PRÉPARATION :

- Préchauffez le four à 350F et mettre une feuille de papier parchemin sur une plaque à biscuits.
- Crémez la margarine avec le sucre et la cassonade jusqu’à ce que ca devienne pâle et volumineux.
- Ajoutez la vanille et les œufs. Battre jusqu’à homogénéité.
Ajoutez la farine et le bicarbonate de soude au mélange précédent. Combinez le tout et ajoutez les noix, chocolats et raisins secs.
- Prendre une cuillère à soupe de la pâte et la déposer sur la plaque. Ne pas mettre plus de 8 biscuits par plaque car ils vont s’étaler beaucoup.
- Cuire entre 10 et 15 minutes. Ils doivent être bien bronzés mais ne pas trop cuire car ils seront secs. Vous verrez qu’ils seront très gonflés en les sortant du four mais en moins de 5 minutes ils seront tout plats.
- Une fois sortis du four, les mettre sur une grille, avant de les transférer dans un contenant hermétique.

Source : Rose Madeleine

mardi 23 octobre 2012

Pâtes au poulet et aux tomates séchées

Je ne suis pas fanatique des pâtes.Non pas que je n'aime pas cela...au contraire, c'est bien, mais plusieurs gens de mon entourage en mangeraient tous les jours...pas moi, la vie est trop courte pour manger toujours la même chose et j'aime trop d'autres types d'aliments.
Par contre, on ne se leurrera pas, les pâtes c'est rapide, c'est facile et ça fait toujours le plaisir des enfants.
Cette recette est parfumée et épicée. Nous avons bien aimé et c'est prêt en 30 minutes chrono.


INGRÉDIENTS :

250 g. de NOUILLES AUX OEUFS
600 g. de POITRINES DE POULET
1 c. à thé d'HUILE D'OLIVE
1 OIGNON haché
1 c. à thé d'AIL haché
1 grosse COURGETTE VERTE en petits dés
1/3 tasse de TOMATES SÉCHÉES hachées finement
1 tasse de BOUILLON DE POULET
1 c. à soupe de FÉCULE DE MAÏS dilué dans un peu d'eau
1/2 c. à thé de FLOCONS DE PIMENTS FORTS
POIVRE concassé
1/3 tasse de BASILIC frais, haché

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350 F.
- Cuire les nouilles dans l'eau bouillante salée selon les indications sur le paquet. Égoutter et réserver.
- Pendant ce temps, couper les demi-poitrines en deux sur la longueur. Dans une poêle, dorer les morceaux de poulet environ 4 minutes de chaque côté à feu vif.
- Retirer les morceaux de poulet, les place dans un plat et terminer la cuisson 8 à 10 minutes au four.
- Dans la même poêle, dorer l'oignon à feu moyen, pendant environ 2 minutes. Ajouter la courgette, l'ail et les tomates séchées et poursuivre la cuisson 5 minutes.
- À la sortie du four, remettre le poulet dans la poêle avec le jus de cuisson. Verser le bouillon de poulet et chauffer deux minutes avant d'ajouter la fécule, le piment et le poivre. Remuer jusqu'à épaississement.
- Ajouter le basilic. Trancher le poulet, si désiré. Servir sur les nouilles.

Source : Rapido Presto, Geneviève O"Gleman

dimanche 21 octobre 2012

Soupe au fenouil et aux asperges

J'aime beaucoup le goût anisé du fenouil. Et dire que je n'aime pas le goût de la réglisse noire, je ne sais pas pourquoi, mais le fenouil a un goût doux qui me plaît beaucoup. J'en fais souvent des salades, avec des agrumes, des petites crevettes...un délice!
Cette fois par contre, je l'ai associé aux asperges pour un mélange qui m'apparaissait inusité, mais qui réussit très très bien au final. La recette prévoyait d'y déposer des pétoncles grillés, mais comme j'apporte ma soupe dans mon lunch, j'ai passé. Mais tentez l'expérience si vous voulez la servir en entrée pour un repas du samedi soir ou si vous dînez à la maison.
Le goût est doux, on sent bien les asperges, mais elles ne prennent pas toute la place. Le fenouil adoucit le mélange et la pomme de terre amène une onctuosité vraiment agréable.



INGRÉDIENTS :

1 c. à thé d'HUILE D'OLIVE
1 BULBE DE FENOUIL haché grossièrement (partie blanche)
2 POMMES DE TERRE MOYENNES, pelées et coupées grossièrement
2 gousses d'AIL entières
4 tasses (1 litre) de BOUILLON DE POULET
300 g. d'ASPERGES

1 c. à thé d'HUILE D'OLIVE
450 g. de PÉTONCLES
FEUILLAGE DE FENOUIL haché grossièrement

PRÉPARATION :

- Dans une marmite, chauffer l'huile et ajouter le fenouil. Cuire 3 minutes à feu vif.
- Ajouter les pommes de terre, l'ail et le bouillon de poulet. Porter à ébullition, réduire à feu moyen, couvrir et laisser mijoter 10 minutes.
- Couper les asperges en tronçons d'environ 2 pouces et les ajouter dans la marmite. Poursuivre la cuisson 5 minutes.
- Au mélangeur électrique ou à l'aide d'un pied mélangeur, réduire le contenu de la marmite en purée. Transvider dans les bols à service.

- Dans une poêle antiadhésive bien chaude, ajouter l'huile et cuire les pétoncles à l'unilatérale (d'un seul côté) 5 à 7 minutes à feu moyen ou jusqu'à ce que les pétoncles soient dorés.
- Les répartir sur les potages et garnir de feuilles de fenouil et servir.

Source : Rapido-presto, Geneviève O'Gleman

dimanche 14 octobre 2012

Tarte au citron et à la meringue à la guimauve

Aujourd'hui, mon père aurait eu 56 ans! Bien que nous passions lentement au travers et que son souvenir nous amène maintenant plus de sourires que de pleurs, il n'en demeure pas moins qu'il demeure bien présent, tant pour nous que pour les enfants (la preuve...mon grand coco voulait aller lui porter son dessert dans le ciel!!!)

Ainsi, j'ai décidé de lui faire un clin d'oeil et de préparer son dessert favori...la tarte au citron, avec une meringue. Bon, mon père n'était pas l'homme le plus gastronome et il aurait été amplement satisfait d'une tarte "sheriff", mais vous commencez à me connaître après presque 2 ans de blog, moi je veux du préparé maison, et cette recette, de mon bien-aimé livre Flour, est exquise!

La garniture est bien citronnée avec une texture de curd. La meringue est en fait une guimauve maison qui vient équilibrer l'acidité par une douceur sucrée. Une fois grillée à la torche (ou au four), c'est le bonheur!!!!!!



PÂTE SUCRÉE (recette du livre Tartes, les éditions de l'homme)

INGRÉDIENTS :

80 g. (1/3 tasse) de BEURRE NON SALÉ à température ambiante
90 g. (1/2 tasse) de SUCRE À GLACER
210 g. (1 1/3 tasse) de FARINE NON BLANCHIE
1 pincée de SEL
1 OEUF, battu
1/2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE

PRÉPARATION :

- Dans un bol, avec une spatule, crémer le beurre et le sucre jusqu'à l'obtention d'une texture crémeuse.
- Ajouter la farine et le sel, puis sabler entre les doigts jusqu'à ce que le mélange ressemble à du sable.
- Former un puit au centre du mélange, y verser l'oeuf et la vanille, puis mélanger délicatement d'un mouvement circulaire avec le bout des doigts jusqu'à la formation d'une boule. 
- Fariner la boule, puis l'envelopper dans une pellicule plastique et la laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur (de préférence toute une nuit).
- Préchauffer le four à 350 F.
- Rouler la pâte pour foncer un moule à tarte de 9 pouces. 
- Remplir le moule de pois sec (environ 2 tasses) pour éviter que la pâte gonfle à la cuisson.
- Cuire la pâte de 30 à 35 minutes. La pâte doit être dorée et croustillante.


GARNITURE 

INGRÉDIENTS :

250 g. (1 1/4 tasse) de SUCRE
54 g. (6 c. à soupe) de FÉCULE DE MAÏS
1/4 c. à thé de SEL
300 g. (1 1/4 tasse) d'EAU
2 c. à soupe de CRÈME 35 % (ou 15% champêtre)
6 JAUNES D'OEUFS
300 g. (1 1/4 tasse) de JUS DE CITRON FRAIS
28 g. (2 c. à soupe) de BEURRE
1 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE

PRÉPARATION :

- Dans une petite casserole, battre le sucre, la fécule de maïs, le sel, l'eau et la crème. Chauffer à feu moyen-élevée et cuire de 1 à 2 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange soit légèrement épaissi et translucide.

- Pendant ce temps, dans un bol, battre les jaunes d'oeufs et le jus de citron. Quand le mélange de fécule de maïs est prêt, y verser graduellement le mélange de jus de citron, en remuant constamment, et poursuivre la cuisson à feu moyen pendant 3-4 minutes, en remuant constamment. La texture doit être épaisse, comme un curd.
- Retirer du feu et y ajouter le beurre et la vanille et mélanger jusqu'à ce que ce soit complètement incorporé.
- Verser dans la croûte cuite immédiatement ou laisser refroidir, puis verser dans un contenant hermétique. Cette méthode nécessite par contre de réchauffer légèrement le curd avant de le verser dans la croûte.

MERINGUE À LA GUIMAUVE

INGRÉDIENTS :

2 c. à thé de FÉCULE DE MAÏS
180 g. (3/4 tasse) d'EAU
270 g. (1 1/3 tasse) de SUCRE
1 c. à soupe de SIROP DE MAÏS CLAIR
4 BLANCS D'OEUFS
1 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE
Pincée de SEL

PRÉPARATION :

- Dans une petite casserole, mélanger la fécule de maïs et 60 g. (1/4 tasse) d'eau. Chauffer à feu moyen-élevé, en remuant constamment, environ 2 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange soit épaissi et translucide. Retirer du feu et remuer.

- Dans une autre petite casserole, mélanger le sucre, le sirop de maïs et le reste de l'eau et remuer pour mélanger. Chauffer à feu élevé, sans remuer, pendant environ 5 minutes, jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 248 F (firm-ball stage).

- Pendant ce temps, placer les blancs d'oeufs dans le bol du batteur sur socle, avec le fouet. Lorsque le mélange de sucre est prêt, mettre le batteur à faible vitesse et verser le sirop en un léger filet. Lorsque tout le sirop est incorporer, augmenter la vitesse à élevé et battre jusqu'à ce le mélange soit blanc et monté en neige (environ 2-3 minutes). 
- Baisser la vitesse à moyen et verser le mélange de fécule et le sel et continuer de battre, en augmentant la vitesse à élevé, pendant 3-4 minutes ou jusqu'à ce que le mélange soit assez ferme et tiède au toucher (doit pouvoir se travailler à la spatule par contre).

- Étendre sur la tarte (ou décorer avec la poche à douille) pendant qu'elle est encore tiède. Griller à l'aide d'une torche ou placer au four, pendant une quinzaine de minutes. Laisser refroidir au moins 4 heures avant de servir.



jeudi 11 octobre 2012

Ours aux dattes et aux pommes

Le plat de résistance de notre souper de gibier était de l'ours haché, mijoté avec des dattes, des pommes et des raisins secs, le tout déglacé au vin rouge pour encore plus de saveurs. C'est goûteux, mais la prochaine fois, je rajouterai des noix dans mon riz, juste pour obtenir une texture craquante sous la dent qui contrastera avec le moelleux du mélange de viande. J'ai aussi servi avec une petite purée de courge à la crème qui était ma foi excellente. C'est fou ce que les choses simples peuvent donner comme résultat.
Le goût était par contre tout à fait au point. Je referai cette recette à coup sûr, ce peut même devenir un repas de semaine chez nous.



INGRÉDIENTS :

454 g. d'OURS haché
HUILE D'OLIVE
1 OIGNON haché
50 g. de DATTES hachées
20 g. de RAISINS SECS
50 g. de POMMES râpées
50 ml de VIN ROUGE
150 ml de BOUILLON DE BOEUF (ou de fond de gibier)
1 c. à thé de POIVRE DE LA JAMAÏQUE
1 pincée de CANNELLE
SEL, POIVRE

PRÉPARATION :

- Faire dorer l'oignon dans l'huile d'olive. Ajouter les dattes, les raisins et les pommes et laisser ramollir. Les dattes feront une pâte.
- Déglacer avec le vin rouge, et gratter ce qui est collé dans le fond de la poêle.
- Verser le bouillon, et y ajouter l'ours et les épices. Laisser mijoter à feu doux pour réduire le liquide, permettre à la viande de cuire et laisser les saveurs se mélanger. Ne me demander pas pourquoi je met la viande dans le bouillon plutôt que de la faire saisir avant, je ne sais pas...mais c'est ainsi que j'ai obtenu le résultat le plus tendre jusqu'à présent!!!!!
- Servir sur une riz basmati assaisonné au goût et y ajouter des noix pour une texture agréable et accompagner d'une purée de courge à la crème.

Source : Inspirée d'une panoplie de recettes dénichées un peu partout sur internet, et mis à ma sauce.

mercredi 10 octobre 2012

Rillettes de porc et canard

Comme c'est le temps de la chasse aux canards, et que je n'ai pas tellement cuisiné le canard dans le passé, je suis à la recherche de nouvelles et délicieuses recettes pour les cuisiner. C'est que voyez-vous...mon homme aime beaucoup la chasse et qu'il est (heureusement!!) très soucieux de respecter ses quotas, mais une fois transformés, les canards n'entrent plus dans le nombre, alors ça vaut la peine de cuisiner et congeler ou cannés!!!!!

Ces rillettes, dénichées chez Isa (chez qui qui on trouve toujours ce qu'on cherche), sont délicieuses et bien que longues à préparer, elles valent tellement la peine. Ce serait une recette parfaite à offrir à Noël, dans les paniers gourmands.



INGRÉDIENTS :

6 tranches de BACON, coupées en morceaux d’environ 2 cm ( 1 po )
1 OIGNON émincé
2 CAROTTES coupées en tronçons
2 branches de CÉLERI avec les feuilles, coupées en tronçons
3 JARRETS DE PORC ( environ 3kg / 6 ½ lb ) de préférence le haut des jarrets
2-3 CUISSES DE CANARD
2-3 feuilles de LAURIER
3 gousses d’AIL écrasées
15 ml ( 1 c. à soupe ) de MOUTARDE SÈCHE 
5 CLOUS DE GIROFLE
10 à 15 ml ( 2 à 3 c. à thé ) de QUATRE ÉPICES ou CINQ ÉPICES
Un petit verre de COGNAC ( facultatif )
Environ 2 litres ( 8 tasses ) d’EAU
30 à 45 ml ( 2 à 3 c. à soupe ) de SEL
5 ml ( 1 c. à thé ) de POIVRE en grain


PRÉPARATION :

- Dans une grande casserole à fond épais, faire rissoler le bacon jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré. Ajouter les légumes et faire suer environ 10 minutes.

- Ajouter le reste des ingrédients et couvrir d’eau. Porter à ébullition, couvrir et faire mijoter pendant 2 heures.

- Retirer la viande du bouillon et laisser tiédir la viande. Passer le bouillon dans une passoire et faire figer au réfrigérateur. 


- Désosser la viande, l’effilocher plus ou moins finement et la déposer dans un bol.

- Faire chauffer 375 ml (1 ½ tasse) de gras et 375 ml (1½ tasse) de bouillon (pris en gelée). Verser sur la viande et incorporer vigoureusement. Rectifier l’assaisonnement. 


- Répartir dans des contenants ou dans des pots, couvrir et réfrigérer quelques heures.

lundi 8 octobre 2012

Souper de Gibier de la Thanksgiving - pain baguette

Long weekend chez nous = aller en visite ou recevoir de la visite. Ben oui, c'est cela quand on a décidé de partir à plus de 500 km de notre ville d'origine!!! Cette fin de semaine, ce sont mes beaux-parents qui nous honorent de leur présence. Les enfants sont très contents et nous en profitons pour faire des activités comme peinturer des citrouilles ou aller marcher dans les feuilles. Ils avaient une demande spéciale... celle de manger du gibier.

C'était une excellente façon d'être ensemble et nous nous sommes régalés.



Voici ce que nous avons mangé:

Entrée
- Rillette de porc et canard
- Canard Fumé maison
- Pain croûté maison
- Confit d'oignon et pommes au vinaigre de cidre
- Salade mixte toute simple

Repas principal
- Ours aux dattes et pommes
- Riz basmati
- Purée de courge musquée

Dessert :
- Défi des Daring Bakers du mois d'octobre, alors rendez-vous le 27 octobre!!!

Pour tout de suite, une recette de pain baguette maison hyper facile et malgré tout très bonne. Est-ce aussi bonne que celles faites avec une biga ou du levain...non, mais parce qu'on a pas toujours le temps de passer autant de temps à boulanger, mais qu'on ne veut pas nécessairement

INGRÉDIENTS :

6 1/2 tasses de FARINE TOUT USAGE
1 1/2 c. à soupe de LEVURE INSTANTANÉE
1 1/2 c. à soupe de SEL
3 tasses d'EAU TIÈDE (38 C ou 100 F)
FARINE pour le travail

PRÉPARATION :

- Verser la farine dans un bol (celui du batteur sur socle)
- Ajouter la levure et e sel. Remuer, et verser l'eau. Remuer jusqu'à ce que les ingrédients soient humidifiés. Battre la pâte à 40 reprises en raclant le fond du bol et les parois jusqu'à ce que la pâte forme une masse grumeleuse et gluante (ou battre au batteur sur socle pendant environ 5 minutes).
- Couvrir le bol d'une pellicule plastique et laisser lever pendant 2 heures, à l'abri des courants d'air.
- Façonner la pâte sur une surface farinée, en forme de cylindre d'environ 35 cm. Pincer les pliures.
- Laisser lever à température ambiante, recouvert d'un linge pendant 40 minutes.
- Préchauffer le four à 450 F, en plaçant une lèche-frite sur la grille inférieure.
- Inciser la pâte à trois endroits à une profondeur d'environ 1/2 pouce.
- Au moment d'enfourner, verser de l'eau bouillante dans la lèche-frite et enfourner le pain (de préférence sur une pierre à pizza préchauffée.
- Faire cuire environ 25 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit dorée et qu'un thermomètre introduit au centre indique 190 F.
- Laisser refroidir sur une grille.

vendredi 5 octobre 2012

Pain aux dattes et miel

J'adore les pain déjeuners...pain aux bananes, pain d'épice, pain aux courgettes...! Avec un café et un yogourt le matin, c'est satisfaisant, en collation, parfait et même en dessert, avec un petit glaçage au fromage...wow!!!!!!

Celui-ci a la particularité d'être au miel, qui est très présent, et qui s'agence parfaitement avec les dattes. Et puis des noix dans un pain, c'est un must dans mon poulailler (que voulez-vous, avec mes cocos, mon coq, c'est bien un poulailler!!!).

Un conseil, prenez un miel de qualité puisqu'il y en a 1 tasse pour un seul pain! Ici, on a la chance de trouver le miel Abitémis qui est très agréable au goût, qui est local et sans agent de conservation.



INGRÉDIENTS :

1 tasse de DATTES coupées
1 tasse d'EAU BOUILLANTE
2 c. à soupe de BEURRE
1 tasse de MIEL
1 OEUF
1 tasse de NOIX DE GRENOBLE
1 1/2 tasse de FARINE TOUT-USAGE
1/2 c. à thé de SEL
2 c. à thé de POUDRE À PÂTE

PRÉPARATION :

- Cuire les dattes dans l'eau jusqu'à ce que l'eau soit presque évaporée. Laisser refroidir.
- Ramollir le beurre et le miel. Ajouter l'oeuf et bien battre.
- Ajouter le mélange le dattes et les noix.
- Introduire graduellement les ingrédients secs.
- Cuire à 350 F environ 1h10.

Source : Un vieux livre de recette de miel des éditions Abbittibbi Miel

mercredi 3 octobre 2012

Rôti de porc Dijon et érable

Quoi de mieux qu'un petit rôti de porc, parce que c'est tellement polyvalent!!! Un souper droit sorti du four, un  dîner froid le lendemain, en salade, en sandwich, en sauté avec des légumes.

Ce rôti est facile, ne nécessite pas une longue préparation, et est bien goûteux.



INGRÉDIENTS :

1 RÔTI DE PORC
3 c. à soupe de BEURRE
3 c. à soupe de SIROP D'ÉRABLE
1 OIGNON, émincé
2 gousse d'AIL émincé (ou piquées dans le rôti)
3 c. à soupe de MOUTARDE DE DIJON
1 tasse de VIN BLANC
 1 tasse de BOUILLON DE POULET
1/2 c. à thé de BASILIC séché
1 feuille de LAURIER
1/4 tasse de CRÈME 35%
SEL, POIVRE

PRÉPARATION:

- Placer la grille du centre du four. Préchauffer à 350F. Fariner le rôti de tous les côtés.
- Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter le rôti et le faire dorer de tous les côtés. Ajouter le sirop d'érable et laisser caraméliser de 2 à 3 minutes. Retirer le rôti de la casserole. Réserver.
- Dans la même casserole, faire dorer l'oignon. Remettre le rôti dans la cassrole et le badigeonner de moutarde de Dijon. Ajouter le vin et laisser réduire pendant 2 minutes. Ajouter le bouillon , l'estragon et la feuille de Laurier. Saler et poivrer. Porter à ébullition.
- Cuire au four environ 45 minutes. Retirer le rôti de la casserole et le couvrir d'une papier aluminium. Laisser reposer 10 minutes sur le comptoir.
- Entre-temps, remettre la casserole sur le feu. Verser la crème dans la casserole en remuant et porter à ébullition. Laisser réduire de moitié. Rectifier l'assaisonnement.

Source : Déclinaison d'une recette de Ricardo

lundi 1 octobre 2012

Poêlée de poulet au citron, aux câpres, aux pommes de terre et aux asperges

Voici un repas facile, mais hyper savoureux. Je pense que c'est le zeste de citron qui vient rehausser ce plat pour lui donner ce qu'il faut pour que je veuille le revoir très souvent à ma table. Les câpres aussi, petit truc que je détestais enfant, surtout que ma mère elle adorait, et qu'elle en mettait partout...le cauchemar. Pourtant, j'adore ça aujourd'hui...c'est mes enfants qui les tassent sur le bord de l'assiette....hihihi, le cycle de la vie il faut croire!!!!



INGRÉDIENTS :

4 CUISSES DE POULET, avec os sans la peau
1/2 c. à thé de SEL, POIVRE
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE (ou autre huile végétale)
1 OIGNON coupé en dés
3 gousses d'AIL, finement hachées
1/2 c. à thé de THYM séché
1 c. à soupe de FARINE TOUT USAGE
3/4 tasse d'EAU
1 CITRON, zesté et pressé
1 c. à soupe de CÂPRES égouttées
12 petites POMMES DE TERRES , coupées en deux
500 g. d'ASPERGES parées

PRÉPARATION :

- Saler et poivrer le poulet. Les faire saisir dans une grande poêle profonde (faitout pour moi) dans 1 c. à soupe d'huile chaude, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien doré (environ 10 minutes. Retirer et transférer dans une assiette. Réserver.

- Réduire le feu à moyen. Ajouter le reste de l'huile s'il en manque et y faire revenir l'oignon, l'ail et le thym pour les faire tomber (environ 5 minutes). Saupoudrer le farine et cuire environ 1 minutes en remuant. Incorporer le bouillon de poulet, l'eau, le zeste et le jus de citron, les câpres et porter à ébullition, en raclant le fond pour en détacher les particules de viande. Ajouter les pommes de terre, couvrir et cuire à feu moyen-doux pendant environ 10 minutes.

- Déposer le poulet, côté os vers le haut, entre les pommes de terre. Couvrir et cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres (environ 20 minutes). Retourner le poulet et étendre les asperges sur le poulet et les pommes de terre. Couvrir et cuire jusqu'à ce que les asperges soient tendres, que le liquide soit réduit que que le jus du poulet soit clair lorsqu'on le transperce (environ 7 minutes).

Source : Magazine Inspiré.