samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël...profitez en au maximum!

C'est le 24 décembre et vous êtes probablement en train de célébrer avec votre famille autour d'un petit appéritif, d'un bon repas et entourés de bonheur. Je suis également avec ma famille, mais mon père est absent...et on pleure.



Mon père est décédé il y a moins de 48 heures, à 55 ans d'un infarctus en jouant au hockey. Il était en super forme, venait de passer tous les tests de santé dont les résultats étaient parfaits. Il n'avait eu aucun symptôme dans le passé. Mon père était exceptionnel, vous aurez pu le lire dans mon billet sur les 7 choses à savoir de moi il y a quelques semaines. Il était le pilier de la famille, que ce soit sa femme et ses enfants ou encore la famille élargie. C'était un homme rassembleur, qui rêvait avec ma mère et qui n'arrêtait jamais. Il était impossible de ne pas l'aimer, parce qu'il souriait tout le temps. On me dit souvent que je lui ressemble et les gens ne peuvent même pas imaginer à quel point il me font honneur. Avec lui, je n'étais pas une mère, une épouse, une professionnelle...j'étais une toute petite fille qui aimait se lover dans ses bras et recevoir un bec dans le front. Il était aussi un grand-papa extraordinaire qui se couchait par terre avec eux-autres, qui leur faisait faire du bateau, du kayak et qui voulait leur faire une patinoire sur SON lac cet hiver. Ses petits-enfants le cherchent maintenant qu'il est parti. Et un mari aimant, ce qui rend l'épreuve d'autant plus difficile pour ma mère, qui était amoureuse de lui depuis plus de 38 ans.

Depuis les dernières heures, ma famille et moi avons reçu tellement de soutien de la part d'une communauté que nous avons adopté il n'y a pas si longtemps. La nouvelle s'est propagée à une vitesse incroyable et les gens sont bons. La vie est injuste, mais les gens sont définitivement bons. Mon père faisait de la moto et l'association qu'il avait co-fondé va nommer une randonnée à son nom. Des citoyens vont planter un arbre à son nom dans un parc de la ville. On nous a amené des cupcakes, des tourtières, une lasagne, du pain maison, pour ne nommer que cela. Les gens veulent qu'on puissent profiter un minimum de Noël, surtout pour les enfants, qui ne comprennent pas.

Je sais que ce que je pourrai faire ou dire n'importe quoi et que cela ne le ramènera pas et que je devrai vivre avec l'ennui et la douleur, mais j'aimerais que vous puissiez profiter de votre temps des Fêtes au maximum, parce que tout peut finir tellement vite. Je ne vous ai jamais vu, mais j'ai l'impression de vous connaître, par ma lecture de vos blogs pour certains ou par vos commentaires aimables sur mes billets au quotidien. J'aimerais vous demander une faveur. Buvez une bière à la santé de mon père et de ma famille, et envoyez-nous vos énergies positives pour que nous passions au travers et qu'on retrouve notre joie de vivre et notre énergie.

13 commentaires:

  1. Wow Annie. Je viens de tout lire ton billet et j'ai les larmes aux yeux acccompagné d'un moton dans la gorge. La vie ne tient qu'à un fil, c'est bien vrai. Je t'offre toutes mes sincères condoléances! On ne se connait que par nos blogs mais j'ai l'impression de te connaître un peu quand même. Je n'ai jamais perdu un proche aussi proche mais bordel de merde, ça doit être dur! :s

    Je prendrais un verre en pensant à ton père ainsi qu'à ta famille en vous envoyant du plus fort que je peux des ondes positives c'est certain. J'habite loin certes, mais ce genre d'ondes positives se rendent loin.

    Je suis avec toi en pensée et ce, très fort Annie. Je te souhaite tout de même de passer un joyeux Noël avec ta famille et que vous vous serriez les coudes en mémoire de ton père. Sois forte Annie, je suis sur qu'il te regarde d'en haut et ne veut pas que tu t'abbattes mais que tu restes forte et que tu honores sa mémoire!

    Fais attention à toi et prends du bon temps pendant les vacances ma belle!

    RépondreEffacer
  2. Annie, on ne se placote pas souvent, mais je veux te donner mes sympathies pour ton précieux papa, qui, j'en suis certaine, veille sur vous en ce moment :) Cela me touche beaucoup car je reviens justement de mon réveillon de Noël avec ma famille et je me disais justement combien j'étais chanceuse d'avoir tout mon monde avec moi :)
    Merci d'avoir partagé ce douloureux moment avec nous et sache que de meilleurs jours sont à venir :)

    RépondreEffacer
  3. Bonjour Annie, je viens de découvrir ton blogue par l'entremise des Gourmandises d'Isa...

    Wow, quelle claque de lire ce post! C'est dur! Malheureusement, les mots ne sont que de piètres bandaid dans ces situations. Seul le temps peut adoucir la douleur.. Je te souhaite bon courage ...

    RépondreEffacer
  4. toutes mes condoléances et je vous souhaite beaucoup de courage

    RépondreEffacer
  5. je viens de terminer la lecture de ton billet et j'en ai les larmes aux yeux. C'est fou comment la vie peu basculer du jour au lendemain.

    Toutes mes condoléances à toi et ta famille et bon courage pour la suite

    RépondreEffacer
  6. Je te connais pas beaucoup, mais je suis abonner a ton blog... et je viens de lire ca..ouff..oui c'est vrai qu'il faut profiter au max dans la vie... je te souhaites mes meilleurs voeux a toi et ta fammille...vraiment pas évident ... soyez fort ..
    Jorie

    RépondreEffacer
  7. Je n'avais pas lu ton billet encore Annie, trop prise dans mes tonnes de préparations... Je dois dire que j'ai versé quelques larmes en te lisant... Ton billet transpire l'amour... Ça doit être vraiment difficile pour vous... Je sais que ce n'est rien, mais je vous offre mes plus profondes sympathies... Bonne chance pour passer à travers tout ça...

    RépondreEffacer
  8. Moi aussi je lis ce billet en retard... Mais toutes mes condoléances à toi et ta famille. Votre perte a l'air immense d'après ce qu'on lit dans ton texte triste mais plein de joies et de beaux souvenirs quand même, et vous avez toutes ma sympathie.

    Je vous envoie un "hug" virtuel, mais bien senti quand même ;)

    Joël

    RépondreEffacer
  9. Merci tout le monde pour votre soutien, qui est important pour moi. Mon père était quelqu'un d'extraordinaire et il m'encourageait dans toutes mes passions. Mes prochains billets seront en son honneur, lui qui aimait beaucoup ma cuisine (surtout mes desserts en fait!!!)
    C'est un moment triste, mais mon message se voulait surtout un ode à l'amour et à la famille. Je n'ai aucun regret, puisque je le disais que je l'aimais et que j'étais fière d'être sa fille très souvent. Je lui ai dit tout ce que je souhaitais lui dire avant cet accident tragique...et je vais continuer à entretenir mon bonheur pour lui faire honneur et transmettre nos valeurs familiales à mes enfants.
    Merci encore pour vos gentils messages.

    RépondreEffacer
  10. Mes douces pensées sont avec vous..

    RépondreEffacer
  11. Bonjour Annie

    Je sympatise avec toi. Ayant tout perdu ma famille. Père, mère,frère et soeur. Mais toi ce qui est plus triste c'est dans la période de réjuissance et ce n'est pas le cas pour toi. Alors je te souhaite beaucoup de force pour surmonter ton chagrin. Et je peux te dire que lorsque tu auras des épreuves ou des moments qui te sont troublants demande son aide. Papa j'ai besoin de toi aide moi pour tel affaire ou autres. Et tu vas voir comment il peut être très présent. C'est allucinant moi c'est avec ma mère que je fais cela et j'ai l'aide tout de suite.

    Je suis de tout coeur avec toi et ta famille.

    Beaucoup de courage pour passer à travers les Fêtes.

    Bonne chance dans le futur. De la santé et pleins d'amour dans vos coeurs.

    Dodo
    La p'tite Beauceronne.

    RépondreEffacer
  12. Coucou Annie, je suis de retour sur la blogosphère et je vois aujourd'hui ton message. Les mots semblent si futiles dans de tels moments, j'aimerais simplement te dire que je suis de tout coeur avec toi. Mes plus sincères condoléances à toi et ta famille.

    RépondreEffacer
  13. Dodo...je lis ton message et je suis triste pour toi. Perdre un être cher, c'est tellement difficile, mais je peux m'épauler sur ma mère, et mon petit frère, qui eux comptent sur moi à leur tour. Je prévois faire de Noël prochain un moment merveilleux pour les gens que j'aime et pour moi-même.

    RépondreEffacer