vendredi 24 avril 2015

Crème glacée au chocolat

Voilà quelques années que je fais ma crème glacée maintenant. Chaque printemps, j'ai tellement hâte de ressortir ma sorbetière et de tester de nouvelles recettes. Mais avec elle-ci, je vous garantie que je ne testerai plus aucune recette de crème glacée au chocolat...

Elle est onctueuse, très onctueuse, elle est chocolatée, juste assez chocolatée. Son goût est vraiment incomparable et en bonus, elle est prête à servir dès sa sortie du congélateur, pas besoin de la laisser sur le comptoir.

Je marcherais des milles pour en manger!


INGRÉDIENT :

2 tasses de CRÈME 35%
3 c. à soupe (21 g.) de POUDRE DE CACAO NON SUCRÉE
5 onces (140 g.) de CHOCOLAT SEMI-SUCRÉ haché finement
1 tasse de LAIT 3,25% (moi 1/2 tasse de lait et 1/2 tasse de crème, car il m'a manqué de lait)
3/4 tase (150 g.) de SUCRE
Pincée de SEL
5 JAUNES D'OEUFS
1/2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE

PRÉPARATION :

- Dans une casserole, faire tiédir 1 tasse de crème avec le cacao. Brasser pour bien intégrer le cacao.
- Amener à ébullition puis réduire le feu pour laisser mijoter environ 30 secondes, en brassant constamment.
- Retirer du feu et ajouter le chocolat haché, en mélangeant pour rendre le mélange homogène.
- Ajouter la deuxième tasse de crème.
- Verser le mélange dans un grand bol, et placer une passoire fine sur le dessus.

- Chauffer doucement le lait, le sucre et le sel dans la même casserole. Il ne doit pas bouillir.
- Dans un petit bol, battre les jaunes d'oeufs. Verser doucement le lait sur les jaunes d'oeufs en fouettant constamment.
- Remettre le mélange dans la casserole, sur feu moyen, en fouettant constamment, jusqu'à l'obtention d'une texture de costarde (le mélange doit lécher la cuillère).
- Verser dans le mélange au chocolat, à travers la passoire fine pour éviter les grumeaux, et bien mélanger. Ajouter la vanille et bien mélanger.
- Laisser refroidir complètement (sur un bain de glace ou au réfrigérateur jusqu'au lentement en couvrant bien).

- Placer en sorbetière selon le temps indiqué (moi environ 15 minutes) dans le manuel d'utilisation du manufacturier et ensuite placer dans un contenant hermétique pour le conserver

Source : The Perfect scoop, David Leibovitz

mercredi 22 avril 2015

Salade tiède et saumon caramélisé

Après trois jours de pluie (grêle, neige), j'avais envie de soleil dans ma vie. Et cette salade est bien ensoleillée je vous l'assure.

Un mélange de légumes colorés, certains croquants d'autres tendres, une vinaigrettes légèrement sucrée et épicée, un saumon croustillant à l'extérieur mais bien tendre à l'intérieur... ça met de la bonne humeur dans notre journée.



INGRÉDIENTS :

Saumon

1/4 tasse de SUCRE
2 c. à thé de SEL
POIVRE du moulin au goût

2 filet de SAUMON (garder la peau)

Salade

6 POMMES DE TERRE GRELOT, en quartiers
1 tasse de BROCOLI en bouquets
1 POIVRON ORANGE
8 CHAMPIGNONS BLANCS
1 TOMATE coupée en dés

2 c. à thé de MAYONNAISE
1 c. à soupe de MOUTARDE DE DIJON
1 c. à soupe de MOUTARDE DE MEAUX
1 c. à thé de MIEL
1 GOUSSE D'AIL
PIMENT DE CAYENNE au goût
1 c. à soupe de YOGOURT NATURE
1 c. à thé de JUS DE CITRON
SEL, POIVRE

PRÉPARATION :

- Cuire les pommes de terre à la vapeur entre 10 et 15 minutes. 5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les brocoli. Bien égoutter et laisser refroidir.

- Pendant la cuisson, couper les autres légumes et placer dans un grand bol. Lorsque refroidi, rajouter les pommes de terre et les brocoli.

- Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette. Ajouter aux légumes.

Mélanger le sucre, le sel et le poivre et en enrober le saumon. Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle anti-adhésive et y dorer les filets environ 5 minutes du côté peau. Tourner et dorer 2 minutes. Placer sur une plaque et cuire à broil (grille au centre) environ 7 minutes.

- Servir le saumon avec la salade.


Source : Livre zéro diète et blog Pinch of Yum

mardi 14 avril 2015

Granola citrouillé

Après avoir cuisiné mes brownies marbrés à la citrouille, je cherchais quoi faire avec mon reste de purée de citrouille. En fouillant sur les blog, je suis tombée sur cette recette de Kim. Bien que de mon côté j'aime bien les recettes de granola à l'huile de coco (j'adore la noix de coco!!!), je suis en accord avec elle, il n'y a rien comme le beurre. Et cette recette ne fait pas exception, elle est vraiment très bonne. J'ai suivi la recette à la lettre, mais j'ai ajouté des fruits séchés à la toute fin, juste parce que j'aime ça.



INGRÉDIENTS :

1/2 tasse de BEURRE 
1/2 tasse de SIROP D'ÉRABLE
1/2 tasse de PURÉE DE CITROUILLE
1 pincée de SEL
3 3/4 tasse de GROS FLOCONS  D'AVOINE 
1/4 tasse de GERME DE BLÉ
3/4 tasse de GRAINES DE CITROUILLE écalées
1 tasse de PACANES, hachées grossièrement
3/4 c. à thé de CANNELLE
1/4 c. à thé de GINGEMBRE
1/8 c. à thé de MUSCADE
1/8 c. à thé de PIMENT DE LA JAMAÏQUE
1/4 tasse de RAISINS SECS
1/4 tasse de CANNEBERGES SÉCHÉES 
1/4 tasse d'ABRICOTS SÉCHÉS

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 325 F.

- Dans une petite casserole, faire fondre le beurre. Ajouter le sirop, la citrouille et le sel. Amener à ébullition et laisser mijoter 2-3 minutes.

- Pendant ce temps, mélanger les autres ingrédients dans un grand bol. 

- Verser le mélange liquide au mélange d'avoine et bien mélanger à l'aide d'une cuillère de bois.

- Verser sur une plaque en l'étendant bien. Vous pouvez aussi compacter à l'aide du cul d'une bouteille.

- Enfourner sur la grille du centre de 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce que le granula ait une belle coloration dorée. Sortir du four et laisser refroidir complètement avant de défaire en morceaux. Ajouter les fruits séchés. Conserver dans un contenant hermétique.

Source : Les aventures culinaires de Kiki

samedi 11 avril 2015

Brownies marbrés à la citrouille


Un autre petit mot d'enfant, c'est décidément la semaine... "maman, je veux des cheerios, tu sais la boîte avec un perroquet dessus". "Mon chéri, ce n'est pas des cheerios, ce sont des fruit loops" Hihi, un petit comique, presque autant que mon filleul qui m'avait dit : "Marraine, regarde le concombre du Far West!" en me parlant d'un cactus.

J'adore ça, des fois je les écoute en cachette pour entendre leurs conversations d'enfant. Le mieux, c'est quand ils se prennent au sérieux.

Pendant le weekend de Pâque, j'ai cuisiné ces délicieux brownies marbrés à la citrouille. Ils sont bien moelleux (même après quelques jours) et curieusement, le goût de chocolat et de "tarte à la citrouille" vont super bien ensemble. Une recette parfait pour passer votre citrouille congelée de l'automne.


Bon, mon glaçage fait un peu dur, mais je l'ai fait chez ma maman et je n'avais que du chocolat au lait, pas de chocolat mi-sucré.

INGRÉDIENTS :

3/4 tasse de BEURRE fondu
1 1/2 tasse de SUCRE
3 OEUFS
3/4 tasse de FARINE
1 c. à thé de POUDRE À PÂTE
1/2 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
1/4 tasse de CACAO
1/2 tasse de PÉPITES DE CHOCOLAT
1/2 tasse de PURÉE DE CITROUILLE (non-sucrée)
1/2 c. à thé de CANNELLE
1/4 c. à thé de MUSCADE

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350 F, grille au centre.

- Crémer le beurre et le sucre au batteur sur socle. Ajouter les oeufs, un à un, en battant en chaque.

- Mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude. Y ajouter le mélange de beurre/sucre et bien mélanger.

- Verser la pâte dans deux bols.

- Dans le premier bol, ajouter le cacao et les pépites de chocolat.

- Dans le deuxième bol, ajouter la citrouille et les épices.

- Dans un moule carré de 8 po, verser la moitié de la pâte à la citrouille, puis la moitié de la pâte au chocolat, la seconde moitié de la pâte à la citrouille et finalement celle au chocolat.

- Cuire environ 40 minutes (le milieu doit demeurer légèrement tremblotant).

- Refroidir et y étendre une ganache au chocolat (1/2 tasse de chocolat mi-sucré et 2 c. à soupe de crème 35%).

Source : Allreceipes

jeudi 9 avril 2015

Risotto aux légumes

Mini coco : "Raphaël, ta reine, elle est même pas courageuse!" (enfant de 4 ans un peu effronté par bout)
Grand coco : "Heu, elle est très courageuse ma reine bon!" (dit avec un air de grand de 6 ans piqué au vif)
Mini coco : "Ben pourquoi tu la protèges alors?!?"

Vous aurez compris qu'ils avaient décidés de jouer aux échecs. Grand coco s'est senti obligé de réexpliquer à son frère le but du jeu, avec les bons termes ("maman, c'est quoi déjà le mot quand la reine se fait manger?" "maman, pis quand le roi se fait manger?" "pis le drôle de pion qui se promène en L, c'est un chevalier non?")

Hihi, ils sont tellement mignons ces enfants.

Et maintenant, une petite recette de risotto qui a bien été appréciée des enfants, et des parents. En fait, je suis partie d'une recette de base de risotto (incorporer le liquide lentement) et j'ai ajouté les légumes que j'avais dans mon frigo. Bien pratique!



INGRÉDIENTS :

2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
2 gousses d'AIL émincées
1 OIGNON haché
1 CAROTTE haché
1 branche de CÉLERI hachée
1 POIVRON de couleur coupé en petits dés
1/2 tasse de POIS
1 1/2 tasse de RIZ ARBORIO
1/2 tasse de VIN BLANC
4 tasses de BOUILLON (légumes ou poulet)
1 c. à soupe de BEURRE
1 tasse de PARMESAN râpé
SEL, POIVRE

PRÉPARATION :

- Dans une poêle à haut rebord, chauffer l'huile à feu moyen et y faire revenir l'oignon et l'ail de 1 à 2 minutes pour les attendrir.

- Ajouter les autres légumes et cuire encore 3 à 4 minutes. Incorporer le riz et mélanger pour bien enrober. Cuire environ 1 minutes.

- Verser le vin et laisser absorber jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide. Ensuite ajouter le liquide, environ 1/2 tasse à la fois en laissant le riz l'absorber. Cette étape prend entre 25 et 30 minutes.

- Ajouter une noix de beurre et le parmesan et servir. J'y ai incorporé des morceaux déjà cuits d'une autre recette pour un repas complet.

lundi 6 avril 2015

Tarte au chocolat et aux bleuets sauvages du Pied de Cochon

Bien que je sois native de la Rive-Nord de Montréal, je vis depuis près de 10 ans dans ce que j'appelle mon "petit Nord". Ici, c'est le paradis du bleuet et la cueillette, c'est définitivement une activité que ma famille et moi adorons. Chaque été, nous partons à la découverte de nouveaux sites de cueillette et nous en congelons une bonne quantité. Ainsi, quand j'ai vu passer la recette de cette tarte chez Kim, j'y ai vu l'opportunité d'utiliser mes bleuets cueillis avec amour pour en faire un délicieux dessert. Parce que qui dit Pied de Cochon dit bien décadence, non?!?

Et franchement, cette tarte est tellement bonne. Une croûte bien feuilletée, chocolatée à souhait et pas très sucrée. Une garniture riche et intense, dont le chocolat et bien équilibré par la présence des bleuets. Elle est définitivement à son meilleure quand on la déguste bien froide.



INGRÉDIENTS :

Pâte brisée au chocolat

220 g. de BEURRE DEMI-SEL, coupé en dés et très très froid
180 g. de FARINE TOUT USAGE
50 g. de CACAO (valrhona pour moi)
5 g. de SEL
25 g. de SUCRE 
1 gros JAUNE D'OEUF
60 ml d'EAU GLACÉE

(Kim nous dit que pour du beurre très très froid, le couper en dés et le mettre au congélateur 10-15 minutes. Pour l'eau très froide, y mettre quelques glaçons et déposer le contenant au réfrigérateur environ 10-15 minutes)

Garniture

1 tasse de BLEUETS SAUVAGES, congelés
1 tasse de CRÈME 35%
100 g. de SUCRE
85 g. de CHOCOLAT AU LAIT
140 g. de CHOCOLAT NOIR
2 gros OEUFS
2 gros JAUNES D'OEUFS
50 g. de BEURRE TEMPÉRÉ

PRÉPARATION :

Pâte brisée

- Mélanger la farine, le sucre, le sel, le cacao et le beurre dans un bol. Sabler le mélange avec les mains, jusqu'à ce que le beurre soit bien réparti dans les ingrédients secs (chapelure grossière).

- Ajouter l'eau froide, puis mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène et se tienne bien. Ne pas trop mélanger. Former un rectangle avec la pâte et l'emballer de pellicule plastique. Laisser reposer au moins 2 heures avant de l'abaisser.

- Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné, puis découper un cercle un peu plus gros que le diamètre du moule à tarte. Recouvrir le moule avec la pâte et remettre 30 minutes au réfrigérateur. 

- Préchauffer le four à 400 F. Sortir la croûte du réfrigérateur, recouvrir de papier parchemin et remplir de pois à soupe pour empêcher de gonfler à la cuisson. Enfourner 15 minutes à 400 F, puis réduire la température à 350 F et poursuivre la cuisson environ 30 minutes.

- Sortir la croûte du four, retirer les pois et le papier parchemin et réserver.

Garniture

- Verser la crème et le sucre dans une casserole en remuant bien. Chauffer à feu moyen-vif, jusqu'à ce que la crème frémisse.

- Dans un bol, verser le mélange de crème chaude sur les pastilles de chocolat. Mélanger au fouet pour obtenir la ganache. Incorporer les oeufs et les jaunes en mélangeant bien, puis ajouter le beurre en émulsionnant au fouet (ou au mélangeur sur pied).

Assemblage

-  Préchauffer le four à 300 F.

-  Recouvrir le fond de la croûte des bleuets sauvages, puis verser la ganache par-dessus les bleuets. Enfourner pendant environ 25 minutes ou jusqu'à ce que la ganache soit légèrement figée, mais tremblotante au centre.

Source : Un chef à la cabane, Gabrielle Rivard-Hiller

jeudi 2 avril 2015

Pâte à modeler

Bon, normalement je publie des recettes qui se mangent, mais aujourd'hui, ce sera une recette pour une activité pour les cocos. L'idée est venue de mon mini coco, un enfant qui est créatif et adore les arts plastiques. Quand il dessine, plus rien n'existe autour de lui. C'est d'ailleurs le seul moment où il est silencieux (c'est que voyez-vous mon mini coco est un verbe-moteur...comme ses deux parents ont la parole facile, je devais m'y attendre!)

Cette recette est géniale parce qu'elle ne nécessite pas de cuisson. Elle utilise plutôt de l'eau bouillante. Les cocos ont adorés s'amuser à la faire, et à l'utiliser par la suite. Si vous avez envie d'un projet avec vos enfants pour le long weekend de Pâques, celui-ci est parfait!



INGRÉDIENTS :

2 tasses de FARINE BLANCHE
1/2 tasse de SEL
2 c. à thé de CRÈME DE TARTRE
2 c. à soupe d'HUILE VÉGÉTALE
1 1/2 tasse d'EAU
COLORANT ALIMENTAIRE (idéalement en gel, pour une couleur plus vive
Quelques gouttes de GLYCERINE (optionnel, je n'en ai pas mis)



PRÉPARATION :

- Mélanger la farine, le sel, la crème de tartre et l'huile.

- Faire bouillir l'eau, puis y ajouter le colorant (l'eau doit être foncée pour obtenir une couleur vive)

- Ajouter l'eau au mélange de farine(y aller tranquillement pour avoir juste ce qu'il faut et. Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Si la pâte est trop collante, rajouter de la farine et si elle est trop sèche, rajouter de l'eau. Laisser refroidir et voilà, le tour est joué.

- La pâte se conserve plusieurs semaines (même mois) dans un contenant hermétique.