vendredi 30 novembre 2012

Grandes galettes à l'avoine

Dimanche=repos??? Pas chez moi. Non, dimanche 8h30, la gymnastique de grand coco, puis cuisine pour la semaine, et 17h00, piscine en famille. Au retour, souper rapide (et surtout déjà prêt) et on se prépare pour la semaine qui recommence.

Pour apaiser les petits creux d'avant piscine, je cuisine super souvent des galettes à l'avoine. Les enfants adorent, moi de même et on peut y ajouter les gâteries qu'on veut par la suite. Celles-ci sont aux brisures de chocolat et aux griottes séchées.



INGRÉDIENTS :

6 c. à soupe de BEURRE ramolli
3/4 tasse de CASSONADE
1/2 tasse de SUCRE
1 c. à soupe de VANILLE
2 OEUFS
2 JAUNES D'OEUFS
2/3 tasse de LAIT
2 tasses de FARINE BLANCHE
2 tasses de FLOCONS D'AVOINE
1 1/2 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
1 1/2 c. à thé de SEL
1 1/2 tasse de BRISURES DE CHOCOLAT (ou canneberges séchées, griottes, raisins secs, etc.)

PRÉPARATION :

- Battre le beurre avec la cassonade et le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange aéré.
- Ajouter la vanille et les oeufs.

- Dans un autre bol, mélanger les ingrédients secs. Les ajouter au premier mélange en alternance avec le lait.
- Ajouter les brisures de chocolat.

- Déposer des cuillères de pâte (environ 2 c. à soupe) sur une plaque à biscuits.
- Aplatir les ronds de pâte pour que les galettes soient d'égales épaisseur au centre et sur les côtés.
- Cuire au four à 350 F, sur la grille du milieu, environ 14 minutes ou jusqu'à ce que les bords soient grillés.
- Laisser refroidir 5 minutes sur la plaque et transférer sur une grille jusqu'à refroidissement complet.

Source : Cuisine locale, quatre saisons


mercredi 28 novembre 2012

Défi Daring Bakers # 17 : Biscuits célébration

Le défi de ce mois-ci en est un qui arrive à point pour Noël. J'en ai profité pour tester des recettes pour mes paniers gourmands. Il fallait donc cuisiner une recette à notre choix, ainsi qu'une recette proposée parmi 12 par l'hôte. J'avoue que les choix ne m'inspiraient pas tellement. Pas que ça n'avait pas l'air bon, mais je n'ai pas eu de coup de coeur instantané.

Blog-checking lines: Holiday season is the time for sharing and Peta of Peta Eats is sharing a dozen cookies, some classics and some of her own, from all over the world with us.

Les premiers biscuits présentés sont roulés à la confiture de cerises forêt noir. Ils sont craquants et moelleux à la fois, et la confiture donne une goût légèrement caramélisé. Très bon. Par contre, j'ai eu un peu de difficulté à rouler ma pâte, qui se travaillait bien, mais qui était un peu cassante au moment de rouler. Mais bon, ça ne fait qu'ajouter au look artisanal de mes petites douceurs!


INGRÉDIENTS :

470 g. (3 tasses) de FARINE TOUT USAGE
1 c. à thé de POUDRE À PÂTE
1/2 c. à thé de SEL
250 g. (1 1/4 tasse) de SUCRE
1 gros OEUF
2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE
1 c. à soupe de CRÈME CHAMPÊTRE

625 g. (2 tasses) de CONFITURE DE CERISES
60 g. (1/2 tasse) de SUCRE DEMERERA

PRÉPARATION :

- Mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Dans un autre bol, battre le beurre et le sucre de 2 à 3 minutes, jusqu'à ce qu'ils deviennent légers et mousseux. Ajouter l'oeuf et la vanille et continuer de battre à basse vitesse. En maintenant cette vitesse, ajouter les ingrédients secs, arroser de crème et battre, en raclant les bords du bol pour obtenir un mélange homogène.
- Façonner la pâte en un rectangle, l'envelopper dans la pellicule plastique et réfrigérer au moins une heure.

- Préchauffer le four à 350 F. Tapisser trois plaques de papier parchemin.

- Sur une surface légèrement farinée, à l'aide d'un rouleau fariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 1/4 pouce en un rectangle de 40 x 30 cm (16 x 20 po.). En commençant par la partie la plus étroite et la plus proche de soi, étendre la moitié de la confiture sur la moitié de la pâte, jusqu'à 1/2 pouce du bord. En partant de la moitié garnie, rouler la pâte fermement jusqu'au point central de façon à obtenir un cylindre.

- Placer la pâte de façon à ce que la pâte non garnie se trouve à droit, et la partie roulée à gauche. Répartir l'autre moitié de la confiture sur la partie non garnie. Rouler la pâte fermement jusqu'au point central de façon à obtenir un deuxième rouleau. Les deux cylindres doivent avoir été roulés en sens opposé et se toucher au milieu. Les presser doucement l'un contre l'autre pour les souder. Avec un couteau du chef, éliminer les extrémités irrégulières. Réfrigérer ou congeler environ 10 minutes pour rendre plus ferme.

- À l'aide du couteau de chef, découper l'assemblage en 30 tranches d'une épaisseur d'environ 1/2 pouce. Les transférer à intervalles de 1 1/2 pouce sur une plaque. Parsemer de sucre décoratif.

- Faire cuire de 16 à 19 minutes, jusqu'à ce que le bord des biscuits commence à dorer, mais que le dessus soit à peine coloré. Les laisser refroidir complètement, soit environ 30 minutes.

- Ranger les biscuits dans un contenant hermétique, en étages séparés par du papier ciré. Ils se conserveront 4 jours à la température ambiante.

Source : L'Art de confectionner les biscuits, variations sur le thème de la douzaine, Shelly Kaldunski

Les deuxièmes biscuits cuisinés proviennent du blog Baking glory, et étaient l'une des 12 recettes présentées. Ils sont vraiment bons, avec le goût de fromage, de noix de coco et de chocolat, trois saveurs que j'affectionne. Et je leur trouve un look vraiment mignon.



La photo provient du blog Baking Glory, puisque j'ai oublié de les photographier avant de les congeler pour mes paniers gourmandes.

INGRÉDIENTS :

175 ml (6 onces) de FROMAGE À LA CRÈME, ramolli
3/4 tasse de SUCRE
1 JAUNE D'OEUF
1 1/2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE
2 1/4  tasse de NOIX DE COCO, NON SUCRÉ

1 3/4 tasse de FARINE TOUT USAGE
1/3 tasse de POUDRE DE CACAO
1/2 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
1/4 c. à thé de SEL
1 1/2 bâtonnet de BEURRE, non salé
1 tasse de SUCRE
1 OEUF

PRÉPARATION :

- Battre le fromage et le 3/4 tasse de sucre jusqu'à ce que ça soit léger et mousseux. Ajouter le jaune d'oeuf, l'extrait de vanille et continuer de battre pendant 1 minutes.
- Ajouter la noix de coco et continuer de battre jusqu'à ce qu'elle soit incorporée.

- Préchauffer le four à 375 F.

- Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger la farine, le cacao, le sel et le bicarbonate de soude.
- Dans un autre bol, battre le beurre et le sucre, puis ajouter l'oeuf et bien battre. Ajouter les ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse et souple.
- À l'aide d'une cuillère à soupe, prélever des boules de pâtes. L'aplatir en un cercle de 2 à 3 pouce de diamètre. Ajouter environ une cuillère à thé de mélange de fromage au centre du rond de pâte au chocolat et relever les côtés de pâte pour enrober le fromage, sans sceller le dessus.
-  Les placer sur une plaque à biscuits et les cuire de 18 à 20 minutes.





dimanche 25 novembre 2012

Pain de viande au fromage en grain

Ce pain de viande a vraiment fait fureur à la maison. C'est certain que du fromage en grains dans une maison de gars, c'est gagnant!!!
Il est moelleux, goûteux, et certaines bouchées font "squick, squick".
La sauce est délicieuse, mais je vous conseille tout de même de la doubler, puisque ça n'en fait pas tant que cela.
Finalement, la recette donne 2 pains de viande, mais comme ça se congèle très bien, c'est pratique pour les soirs de semaine trop occupés.


INGRÉDIENTS :

1 1/3 tasse de CHAPELURE
2 tasses de LAIT
3 livres (1,4 kg) de VEAU HACHÉ (ou moitié veau et moitié porc)
4 OEUFS, battus
1 OIGNON haché
1 tasse de FROMAGE EN GRAINS
2 c. à thé d'HERBES SALÉES DU BAS DU FLEUVE
POIVRE du moulin
1 c. à thé de MARJOLAINE séchée

Sauce :

6 c. à soupe de SUCRE D'ÉRABLE
1/2 tasse de KETCHUP
1/2 c. à thé de MUSCADE
2 c. à thé de MOUTARDE DE DIJON

PRÉPARATION :

- Dans une tasse à mesurer d'une capacité de 4 tasses, mélanger le lait et la chapelure.
- Dans un autre bol, mélanger ensemble tous les autres ingrédients. Ajouter le premier mélange et bien incorporer.
- Répartir la préparation dans 2 moules à pains.
- Mélanger les ingrédients de la sauce et verser uniformément sur les pains.
- Cuire au four à 350 F pendant 1 heure.

Servir avec une purée de pommes de terre, de carottes et de navets.

Source : Cuisine locale quatre saisons

mercredi 21 novembre 2012

Soupe aux légumes

Dès que l'automne revient (et je vous assure qu'il est plus que bien installé par chez nous où c'est l'hiver qui se pointera le nez bien vite!!), j'aime la chaleur des soupes et j'en cuisine souvent. Cette recette de soupe aux légumes est un classique qui revient souvent à notre table. Elle est rassasiante, le bouillon est savoureux, et on peut l'ajuster en fonction du contenu de notre frigo...les musts par contre: le chou, le céleri et la carottes qui donnent beaucoup de goût! C'est une recette qui était dans le livre de ma grand-mère, mais impossible de vous dire d'où elle vient au départ.



INGRÉDIENTS :

2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE ou de BEURRE
1 OIGNON ESPAGNOL haché
4-5 branches de CÉLERI émincées
2 CAROTTES en dés
1 petit NAVET, en dés
1/2 CHOU VERT émincé
8 tasses de BOUILLON DE LÉGUMES
2 tasses de BOUILLON DE POULET
1 c. à thé de THYM SÉCHÉ
2 FEUILLES DE LAURIER
1/2 tasse de MAÏS EN GRAINS
2 tasses de TOMATES EN DÉS
POIVRE DU MOULIN

PRÉPARATION :

- Dans une grande casserole, faire chauffer l'huile et/ou le beurre, puis y ajouter l'oignon, le céleri, les carottes, le navet et le chou. Les faire tomber tranquillement en remuant fréquemment.

- Ajouter les bouillons, le thym et le laurier, et porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 45 minutes. Il est alors possible de réduire une partie des légumes en purée avec un presse légumes si on souhaite une consistance plus ferme ou la laisser telle quelle pour une consistance de soupe classique.

- Ajouter le maïs et les tomates et laisser mijoter encore une trentaine de minutes. Servir avec du poivre du moulin, un bon fromage et du pain frais.....

lundi 19 novembre 2012

Salade de tomates, d'asperges et de gorgonzola

Cette salade, qui a accompagnée notre soupe à l'oignon, est vraiment vraiment bonne. L'asperge encore légèrement craquant sous la dent, les câpres dans le mélange de tomates, la vinaigrette mariant le citron et l'ail, le tout agrémenter de fromage bleu et de basilic frais...imaginez le mélange une seconde!!!!



INGRÉDIENTS :

1 1/4 livre (570 g.) d'ASPERGES, parées
Le jus d'un demi CITRON
4 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
1 c. à thé de SEL (moi 1/4 c. à thé et 2 c. à soupe de CÂPRES)
6 TOMATES ITALIENNES, épépinées et coupées en petits dés
1 gousse d'AIL finement hachée
2 ÉCHALOTES finement hachées
1 gros bouquet de BASILIC FRAIS, finement déchiqueté
1/2 c. à thé de POIVRE NOIR fraîchement moulu
100 g. de FROMAGE GORGONZOLA émietté

PRÉPARATION :

- Porter une grand casserole d'eau salée à ébullition. Y mettre les asperges et les faire blanchir 1 minutes. Les égoutter, puis les plonger immédiatement dans de l'eau glacée pour les empêcher de cuire davantage et conserver la couleur verte.

- Pour faire la vinaigrette, mélanger le jus de citron, l'huile d'olive et le sel dans un bocal dont le couvercle visse et bien brasser.

- Mettre les tomates dans un bol, puis ajouter la vinaigrette au citron, l'ail, les échalotes, le basilic, les câpres et le poivre. Réserver.

- Disposer les asperges sur un grand plat de service ou sur des assiettes individuelles. Pour servir, y verser le mélange de tomates, puis parsemer du fromage.

Source : Tout un plat, Salades

samedi 17 novembre 2012

Soupe à l'oignon gratinée

J'ai passé la semaine à l'extérieure...à Laval. Bon, pas super exotique, mais à plus de 7 heures de Rouyn-Noranda quand même. Ma chambre à l'hôtel St-Martin a été très accueillante, mais une semaine loin de mes cocos et de mon homme, c'est un peu trop. Alors aujourd'hui, on a rattrapé le temps en famille, et ce soir, un petit souper en amoureux après avoir couché les enfants.

Cette soupe a l'oignon est délicieuse par le temps pris à confire les oignons, l'ajout de cidre de pommes qui se marie à merveille avec les oignons caramélisés et le fromage régional Cru du Clocher, mais qui peut être acheté dans les fromageries de Montréal.



INGRÉDIENTS :

  • 2 1/2 c. à soupe de BEURRE
  • 1 OIGNON ESPAGNOL coupé en fines lamelles
  • 1 GROS OIGNON ROUGE coupé en fines lamelles
  • 1/2 c. à thé de JUS DE CITRON
  • 1 c. à thé de SUCRE
  • 1/2 c. à thé de SEL 
  • 1 c. à thé d'AIL haché finement
  • 1/2 tasse (125 ml) de CIDRE DE POMME
  • 3 tasses de BOUILLON DE BOEUF
  • POIVRE NOIR du moulin
  • 4 TRANCHES DE PAIN ÉPAISSE (de préférence rassis)
  • HUILE D'OLIVE
  • 1 1/2 tasse de FROMAGE (1/2 tasse de mozzarella et 1 tasse de Cru du clocher ou de gruyère)

  • PRÉPARATION :
-  Faire chauffer le beurre dans une casserole. Y faire revenir, à feu moyen, les oignons avec le jus de citron et le sucre en brassant de façon régulière, jusqu'à ce que les oignons soient confits.

- Ajouter l'ail et laisser cuire environ 1 minutes, en évitant de le faire brûler. Mouiller avec le cidre de pommes et laisser réduire.

- Verser le bouillon et porter à ébullition. Baisser légèrement le feu et laisser réduire le liquide au 2/3.

- Badigeonner les tranches de pain d'huile d'olive et les placer sur une plaque de cuisson. Placer au four préchauffé à 425 F et les laisser cuire environ 10 minutes, ou jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

- Verser la soupe dans des bols à soupe à l'oignon. Déposer les croûtons de pains, puis recouvrir de fromage.

- Placer au four à broil pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu et doré.

Faire preuve de prudence lors du service (j'ai déjà brûlé une amie avec le bol...ça fait mal!!)

jeudi 15 novembre 2012

Lasagnes aux pétoncles grillés

Samedi, j'avais fait un lasagne pour la majorité des gens, mais une deuxième pour ma maman (elle a partagé bien sûre!) qui est intolérante au lactose et qui mérite bien de manger sans se priver.

Cette recette m'a beaucoup plu. Une abondance de légumes, encore un peu craquants, du pesto (maison, c'est trop bon, mais du commerce, pas mal non plus!) et une finition de parmesan pour ceux qui le tolèrent. La présentation est très belle aussi, ça fait chic!


INGRÉDIENTS:

480 g. de LASAGNE FRAÎCHES
4 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
SEL, POIVRE
24 PÉTONCLES
480 g. d'ASPERGES, parées et blanchies
480 g. de CHAMPIGNONS (mélange shiitake, portobella, chanterelles)
Pesto (environ 2 tasses)
1/2 tasse de PARMESAN

PRÉPARATION :

- Cuire les pâtes dans une casserole d'eau bouillante salée, avec 1 c. à soupe d'huile. Égoutter et réserver.
- Assaisonner les pétoncles et les grilles à feu vif, 2 à 3 minutes de chaque côté, pour qu'ils soient bien dorés.
- Verser le reste de l'huile dans un plat à sauter, et y faire sauter les tomates environ 2 minutes. Ajouter les asperges et les champignons. Saler et poivrer. Sauter 3-4 minutes de plus, ou jusqu'à ce que les champignons soient tendres.
- Dans un grand bol, mélanger les pâtes, les légumes et le pesto pour bien les enrober.
- Dresser en plaçant la garniture et les pétoncles entre le ruban de pâte. Garnir de parmesan et de persil et servir.

Source : tout un plat! Lasagnes

mardi 13 novembre 2012

Lasagnes roulées aux fruits de mer

J'adore recevoir...chic ou à la bonne franquette, ça m'importe peu, ce que j'aime ce sont les rires autour de la table, les enfants qui courent partout et le sentiment d'avoir des personnes extraordinaires autour de moi. Et parfois, ça part petit pour finir un peu plus gros. C'est ce qui s'est produit ce weekend. J'avais invité deux couples d'amis, mais ils n'avaient pas confirmés. Mon frère m'avait dit qu'il ne viendrait pas à Rouyn ce weekend car il venait déjà chercher une nièce à l'aéroport dans les jours avant. J'ai donc planifié un petit souper avec mon homme, mes cocos et ma maman. Finalement, mon frère a changé d'idée, mes amis ont confirmés à la dernière minute et je me devais de trouver une plat qui ferait le bonheur de tous. Une lasagne, c'est parfait, puis avec des fruits de mer, le bonheur!

Cette lasagne a fait le bonheur de tous. La nièce de mon frère m'a même demandé la recette pour ramener chez elle, dans le grand Nord. C'était crémeux, goûteux et pratique, puisque j'ai fait la préparation d'avance et que je n'ai eu qu'à la glisser au four à l'arrivée des invités. Bref, un apéro pendant que ça cuit, c'est pas le bonheur ça?!?



INGRÉDIENTS :

6 FEUILLES DE LASAGNE FRAÎCHES (ou 12 lasagnes sèches)
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
2 OIGNONS
2/3 tasse (90 g.) de CHAMPIGNONS SHIITAKE, finement hachés
1 gousse d'AIL, écrasée
250 g. de FROMAGE À LA CRÈME
350 g. de FROMAGE COTTAGE
60 g. (1/2 tasse) de MOZZARELLA
1 OEUF
1 c. à soupe de BASILIC FRAIS (ou 2 c. à thé de basilic séché)
SEL, POIVRE
480 g. de CREVETTES NORDIQUES, bouillies
240 g. de CHAIR DE CRABE (moi, morue)
2 tasses de CRÈME DE CHAMPIGNONS CONDENSÉE
1/3 tasse de LAIT
1/3 tasse de VIN BLANC SEC
1/2 tasse de PARMESAN fraîchement râpé

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 400 F. Cuire les lasagnes tel qu'indiqué sur l'emballage (si pâtes sèches). Réserver.
- Dans une grande poêle à frire, à feu moyen, faire sauter les oignons, les champignons et l'ail dans l'huile jusqu'à ce qu'ils soient tendres et que les champignons commencent à noircir et à rendre leur eau.
- Mettre les oignons et les champignons dans un bol et ajouter le fromage à la crème. Incorporer graduellement le fromage cottage, la mozzarella, l'oeuf, le basilic, le sel et le poivre.
- Hacher les crevettes et la chair de crabe et les ajouter au mélange en remuant bien.
- Dans un autre bol, mélanger la crème de champignons, le lait et le vin.
- Huiler un plat de cuisson et verser la moitié de la crème de champignons au fond.
- Pour le dressage, étendre les pâtes sur une planche. Couvrir uniformément de la préparation de fruits de mer et former de beaux rouleaux. Ranger les rouleaux au fur et à mesure dans le plat de cuisson, l'ouverture vers le fond. Couvrir les rouleaux avec le reste de la crème de champignons et le parmesan.
- Cuire au four de 20 à 30 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bouillonnant et commence à dorer.
- Sortir du four et laisser reposer 5 minutes avant de servir.

Source : Tout un plat! Lasagnes

dimanche 11 novembre 2012

Pain pretzel

Voilà des bons petits pains denses, mais pas trop, avec un petit goût de sel, mais c'est le bon goût bretzel qui ressort. Bon, je n'ai pas fait la forme typique, manque de talent qu'on appelle cela...hihihi! Par contre, le goût y était et c'est ce qui compte. Je trouve ces pains très festifs, ça me rappelle les grands événements où on allait avec ma famille quand j'étais petite.




INGRÉDIENTS:

2 c. à thé de LEVURE SÈCHE
1 c. à soupe de SUCRE
1 3/4 tasse d'EAU TIÈDE à 36 C
2 c. à thé de SEL
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
500 g. (3 1/2 tasses) de FARINE TOUT USAGE
2 OEUFS
2 c. à soupe d'EAU
2 c. à thé de FLEUR DE SEL

PRÉPARATION :

- Dans un grand bol, dissoudre la levure et le sucre dans l'eau. Ajouter le sel et l'huile.
- Incorporer graduellement la farine et remuer à l'aide d'une cuillère de bois. Lorsque la pâte commence à être plus difficile à travailler, continuer avec les mains environ 5 minutes pour obtenir une pâte lisse et homogène, mais molle et collante.
- Couvrir et laisser reposer 1 heure à température ambiante.
- Rabattre la pâte 20 fois.
- Couvrir et laisser reposer 1 heure à température ambiante.
- Rabattre de nouveau la pâte 5 fois et la déposer sur une planche farinée.
- Déposer un récipient avec de l'eau chaude dans le four et préchauffer à 425F.
- Diviser la pâte en 8 morceaux égaux et rouler les morceaux en forme de cordon d'environ 50 cm de long. Fariner si la pâte est trop collante. Nouer en forme de bretzel, ou comme moi, de la forme de votre choix et les déposer sur une plaque de cuisson graissée en laissant un espace de 3 cm entre chaque.
- Laisser lever 15 minutes près du four. Badigeonner avec les oeufs battus dans 2 c. à soupe d'eau et saupoudrer de sel.
- Enfourner et laisser cuire 15 minutes ou jusqu'à ce que les pains soient bien dorés. Ne pas ouvrir la porte du four pendant les 10 premières minutes.
- Laisser refroidir sur une grille.

Source : Tout un plat, Pains.

mercredi 7 novembre 2012

Tofu "vaguement inspiré Tao"

Ce "post" s'adresse surtout aux parents pressés, qui en ont marre de chercher des idées de dernières minutes pour nourrir leur famille et qui ont envie de variété...! C'est ce qui m'est arrivé ce soir, alors que c'est vraiment rare que je me pose cette question, puisque je fais mes menus à l'avance. Mais là, j'ai eu un pépin avec un de mes ingrédients et j'ai dû changer de menu rapidement. Comme j'avais un bloc de tofu, j'ai choisi cette recette qui a plu aux cocos. C'est certain qu'une sauce sucrée avec du ketchup, c'est gagnant.



INGRÉDIENTS :

1 OEUF
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
2 c. à soupe de FÉCULE DE MAÏS
2 c. à soupe de FARINE
1 BLOC DE TOFU, coupé en dés

1 c. à soupe d'HUILE DE SÉSAME
1 gousse d'AIL émincée
2 OIGNONS VERTS émincés
1 POIVRON JAUNE en dés
1 branche de CÉLERI émincé
1 tasse d'EAU
1 c. à thé de VINAIGRE
1 c. à thé de FÉCULE DE MAÏS
2 c. à soupe de SAUCE SOYA
1/3 tasse de KETCHUP
1 c. à thé de CASSONADE

PRÉPARATION :

- Dans un bol, mélanger l'oeuf, la fécule et la farine. Ajouter les blocs de tofu et bien mélanger.

- Chauffer une grande poêle à feu moyen-vif et faire cuire le tofu en prenant soin de séparer délicatement les dés s'ils ont tendance à se coller les uns sur les autres. Poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le tofu soit doré de tous les côtés. Réserver.

- Dans la même poêle, à feu moyen, faire revenir l'ail, les oignons verts, le poivron et le céleri dans l'huile de sésame. Ajouter l'eau et le vinaigre et poursuivre la cuisson 1 minutes. Diluer la fécule de maïs dans la sauce soya avant de l'ajouter à la sauce. Incorporer le ketchup et la cassonade. Laisser épaissir la sauce 3 à 4 minutes.

- Remettre le tofu dans la sauce et réchauffer. Servir sur du riz basmati.



lundi 5 novembre 2012

Pain à la citrouille

Hier soir, c'était Halloween à Rouyn-Noranda. Mon mini coco avait pas tout à fait compris le sens de l'Halloween et lorsque la dame de la première maison a ouvert pour lui donner des bonbons, il les a mis dans son sac, a dit merci, il est entré dans la maison... et il a commencé à enlever son foulard et ses bottes!!! La dame a beaucoup ri, c'est le moins qu'on puisse dire.

Qui dit lendemain d'halloween dit aussi cuisiner la citrouille. J'ai donc cuisiner un bon pain à la citrouille, noix, raisins et chocolat noir. Un vrai régal pour la collation, le déjeûner ou encore le dessert!
Les épices sont bien dosées, ce qui est bien important pour moi, car j'aime goûter la citrouille.



INGRÉDIENTS :

1 tasse de CASSONADE
1/2 tasse d'HUILE
1 2/3 tasse de PURÉE DE CITROUILLE
2 OEUFS
2 1/2 tasses de FARINE
3 c. à thé de POUDRE À PÂTE
1/2 c. à thé de SEL
1/2 c. à thé de GINGEMBRE moulu
1/2 c. à thé de CLOU DE GIROFLE moulu
1 c. à thé de CANNELLE
1/4 tasse de PACANES grossièrement hachées
1/4 tasse de GRAINES DE CITROUILLE
1/4 tasse de RAISINS SECS
1/4 tasse de CHOCOLAT NOIR haché

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350 F.
- Battre la cassonade, l'huile, la citrouille et les oeufs.
- Dans un autre bol, tamiser la farine, le sel, la poudre à pâte, le gingembre, le clou de girofle et la cannelle. Ajouter aux ingrédients humides, en brassant pour que le mélange soit homogène, sans plus.
- Ajouter les pacanes, les graines de citrouille, les raisins secs et le chocolat noir.
- Verser la pâte dans un moule à pain graissé et si voulu, mélanger 1/4 tasse de cassonade et 1/4 c. à thé de cannelle et en saupoudrer le pain.
- Cuire environ 1 heure ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du pain en ressorte propre.

jeudi 1 novembre 2012

Défi Daring Bakers #16 : Napoléon (mille-feuilles)

Je ne suis pas tellement assidues aux défis des Darings Bakers depuis les derniers mois. Avec le rythme de vie que je mène actuellement (c'est à dire entre mes cocos, mon homme, le travail, la couture, le volleyball et un semblant de vie social, l'entretien....comme vous êtes dans le même style de vie pour ;a plupart d'entre vous, j'imagine que vous me comprenez!!!!), je choisis maintenant les défis qui m'intéressent et celui-ci en faisait définitivement partie. C'est certain, faire de la pâtisserie...mon dada, alors je ne pouvais pas passer à côté. Bon je vous le présente en retard, bien que je l'aie fait au début du mois, mais vaut mieux tard que jamais comme on dit.
En plus, avec mon souper de thanksgiving, ça tombait à pic pour moi. Je ne peux pas dire que je ferai toujours ma pâte feuilletée parce qu'il faut vraiment s'y prendre à l'avance, mais ça vaut TELLEMENT la peine. 
J'ai choisi de confectionner la pâte feuilletée inversée qui se travaille bien, mais qui m'a semblé un peu difficile à rouler. Par contre, c'est la pâte la plus feuilletée que j'ai faite jusqu'à présente et la recette que je referai chaque fois que je m'y mettrai.



PÂTE FEUILLETÉE

INGRÉDIENTS:

ÉTAPE 1
2/3 tasse de FARINE À PÂTISSERIE
2/3 tasse de FARINE NON BLANCHIE
1 1/2 tasse de BEURRE à température ambiante

ÉTAPE 2 (la détrempe)
2/3 tasse d'EAU
1/2 c. à thé de VINAIGRE BLANC
2 c. à thé de SEL
1 1/2 tasse de FARINE À PÂTISSERIE
1 1/2 tasse de FARINE NON BLANCHIE
7 c. à soupe de BEURRE FONDU, refroidi

PRÉPARATION :

- Pour l'étape 1, mélanger les farines et le beurre dans un bol jusqu'à ce que la pâte se rassemble en boule. Abaisser la pâte en un disque de 2 cm (3/4 po.) d'épaisseur. Envelopper de pellicule de plastique et réfrigérer 2 heures.

- Pour l'étape 2, mélanger l'eau, le vinaigre et le sel à part. Mélanger les farines et le beurre, puis verser l'eau. Amalgamer. La pâte ne doit pas être trop molle. La quantité d'eau dépend de l'absorption de la farine (le 2/3 tasse d'eau ne sera peut-être pas nécessaire).

- À l'aide d'un rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte obtenue à l'étape 2 (la détrempe) en un carré de 2 cm d'épaisseur. Réfrigérer environ 2 heures dans un sac de plastique.

- Fariner la boule de pâte faite au cours de l'étape 1. Abaisser sur du papier sulfurisé fariné en un disque de 1.25 cm d'épaisseur.

- Placer la détrempe au milieu du disque de pâte. Rabattre les bords de la pâte sur la détrempe de manière à l'enfermer complètement.

- Commencer à abaisser le carré de pâte en tapotant avec le poing sur toute la surface. À l'aide d'un rouleau fariné, abaisser pour obtenir un rectangle 3 fois plus long que large en veillant à ne pas écraser les bords de la pâte.

- Rabattre vers le centre le quart inférieur du rectangle, puis son quart supérieur: les extrémités se trouvent à côte à côte au milieu.

- Plier la pâte en deux par le milieu (double tour). Il y a maintenant 4 couches de pâte. Aplatir légèrement. Envelopper de pellicule plastique et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur.

- Poser la pâte sur un plan de travail fariné de manière à avoir la pliure sur le côté gauche. Aplatir légèrement avec le poing, puis abaisser en un rectangle 3 fois plus long que large. Refaire un double tour. Envelopper de pellicule plastique et réfrigérer 1 heure.

- Le dernier tour (tour simple) se fait juste avant d'utiliser la pâte: Abaisser la pâte (pliure à gauche) en un rectangle 3 fois plus long que large. Replier le tiers à droite puis le tiers à gauche, sur le tiers central pour obtenir un carré. Envelopper de pellicule plastique et réfrigérer 30 minutes.

Au moment d'abaisser la pâte pour usage, utiliser une pâte réfrigérer; Abaisser à l'aide d'un rouleau, toujours dans la même direction, par petites touches énergiques. Appuyer en poussant fermement de manière à étirer la pâte. Ne pas l'étirer dans tous les sens, sinon les couches de pâte ne lèveront pas de façon homogène.

- Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte à 2 ou 3 cm. La soulever de temps à autre en glissant les mains dessous.

- Tapisser une plaque de papier sulfurisé humidifié, puis glisser la pâte dessus. Piquer toute la surface à la fourchette. Laisser reposer 1 ou 2 heures au réfrigérateur. Préchauffer le four à 400 F. Enfourner la pâte et réduire aussitôt la température à 375F. Faire cuire de 15 à 20 minutes.

CRÈME PÂTISSIÈRE

INGRÉDIENTS :

1 tasse de LAIT 3,25%
3 c. à soupe de FÉCULE DE MAÏS
1/3 tasse de SUCRE
1 gousse de VANILLE
3 JAUNES D'OEUFS
2 c. à soupe de BEURRE à température ambiante

PRÉPARATION :

- Fouetter le lait, la fécule et 2 c. à soupe de sucre dans une casserole à fond épais. Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur et racler la pulpe avec la pointe d'un couteau. L'ajouter la vanille au lait et porter à ébullition sans cesser de fouetter.

- Dans un bol, battre les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre. Y verser le lait chaud tout doucement, sans cesser de fouetter. Transférer dans la casserole et porter à ébullition, en fouettant constamment, puis retirer immédiatement du feu.

- Mettre la casserole dans un bac d'eau glacée. Retirer la gousse de vanille. Dans une assiette, détailler le beurre en petits cubes.

- Lorsque la crème a refroidi jusqu'à 140F, ajouter le beurre en fouettant vivement jusqu'à ce qu'il ait fondu et que la crème soit homogène et brillante.

MONTAGE DU MILLE-FEUILLE

Une couche de pâte feuilletée
Une couche de crème pâtissière
Une couche de pâte feuilletée
Une couche de pommes compotées maison
Une couche de pâte feuilletée
Une couche de chantilly vanillée
Une couche de pâte feuilletée
Fondant et chocolat pour faire le motif