samedi 31 décembre 2011

Pouding au pain et bonne année 2012

Bon, on va se dire les vraies affaires, l'année 2011 a pu être heureuse et profitable à bien des gens, mais pour moi, ce fut une année de merde. J'ai perdu deux grands-parents de la maladie, un ami dans un face à face fatal, ainsi que mon petit papa subitement la semaine dernière. J'ai vécu l'hospitalisation de mon petit coco pour une pneumonie, la pneumonie de mon grand coco et de mon homme, j'ai eu des difficultés de santé suite à mon accouchement et j'en passe. Heureusement, 2011 est sur sa fin et il n'y a pas de chance que 2012 soit aussi nulle (en tout cas, je ne vois pas comment!) Alors, bienvenue à la nouvelle année qui s'annonce dans quelques heures!!! Prenez du temps avec les vôtres et n'oubliez pas les résolutions que vous ne tiendrai probablement pas jusqu'en février (si vous êtes comme moi), mais qui font du bien à faire en cette période de renouveau.
Ma résolution pour la prochaine année, c'est de profiter de chaque moment et de chaque personne que j'aime pour ne pas avoir de regret. Ce ne sera pas trop difficile à tenir puisque je voyais déjà la vie comme cela, mais les derniers événements me confortent dans ma philosophie de vie

Mais pour l'instant, une petite recette pour vous aider à passer vos restes de pains, et de pannetones et qui se veut une excellente idée pour un petit déjeuner du jour de l'an avec des fruits et du yogourt.



INGRÉDIENTS :

3 OEUFS
1 1/2  tasse de LAIT
1/4 + 1/8 tasse de SIROP D'ÉRABLE
3 c. à thé de VANILLE
3 tasses de PAIN en cubes (j'ai mis un restant de miche, de pannetone et de pannetone au chocolat)
1/2 tasse de CANNEBERGES SÉCHÉES
1/4 tasse de BRISURES DE CHOCOLAT

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350 F (180C)
- Dans un bol, fouetter les oeufs, le lait, le sirop d'érable et la vanille.
- Dans un plat en pyrex beurré, placer la moitié des cubes de pain, étendre les canneberges et le chocolat puis recouvrir de l'autre moitié des cubes.
- Verser le mélange d'oeufs sur le pain en veillant que tout le pain ait été imbibé.
- Enfourner sur la grille du milieu entre 45 minutes et 1 heure. Si le dessus semble griller, il est possible de terminer la cuisson en recouvrant d'un couvercle ou encore de papier d'aluminium.

Source : Inspiré de Boîte à lunch santé, Geneviève O'Gleman

samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël...profitez en au maximum!

C'est le 24 décembre et vous êtes probablement en train de célébrer avec votre famille autour d'un petit appéritif, d'un bon repas et entourés de bonheur. Je suis également avec ma famille, mais mon père est absent...et on pleure.



Mon père est décédé il y a moins de 48 heures, à 55 ans d'un infarctus en jouant au hockey. Il était en super forme, venait de passer tous les tests de santé dont les résultats étaient parfaits. Il n'avait eu aucun symptôme dans le passé. Mon père était exceptionnel, vous aurez pu le lire dans mon billet sur les 7 choses à savoir de moi il y a quelques semaines. Il était le pilier de la famille, que ce soit sa femme et ses enfants ou encore la famille élargie. C'était un homme rassembleur, qui rêvait avec ma mère et qui n'arrêtait jamais. Il était impossible de ne pas l'aimer, parce qu'il souriait tout le temps. On me dit souvent que je lui ressemble et les gens ne peuvent même pas imaginer à quel point il me font honneur. Avec lui, je n'étais pas une mère, une épouse, une professionnelle...j'étais une toute petite fille qui aimait se lover dans ses bras et recevoir un bec dans le front. Il était aussi un grand-papa extraordinaire qui se couchait par terre avec eux-autres, qui leur faisait faire du bateau, du kayak et qui voulait leur faire une patinoire sur SON lac cet hiver. Ses petits-enfants le cherchent maintenant qu'il est parti. Et un mari aimant, ce qui rend l'épreuve d'autant plus difficile pour ma mère, qui était amoureuse de lui depuis plus de 38 ans.

Depuis les dernières heures, ma famille et moi avons reçu tellement de soutien de la part d'une communauté que nous avons adopté il n'y a pas si longtemps. La nouvelle s'est propagée à une vitesse incroyable et les gens sont bons. La vie est injuste, mais les gens sont définitivement bons. Mon père faisait de la moto et l'association qu'il avait co-fondé va nommer une randonnée à son nom. Des citoyens vont planter un arbre à son nom dans un parc de la ville. On nous a amené des cupcakes, des tourtières, une lasagne, du pain maison, pour ne nommer que cela. Les gens veulent qu'on puissent profiter un minimum de Noël, surtout pour les enfants, qui ne comprennent pas.

Je sais que ce que je pourrai faire ou dire n'importe quoi et que cela ne le ramènera pas et que je devrai vivre avec l'ennui et la douleur, mais j'aimerais que vous puissiez profiter de votre temps des Fêtes au maximum, parce que tout peut finir tellement vite. Je ne vous ai jamais vu, mais j'ai l'impression de vous connaître, par ma lecture de vos blogs pour certains ou par vos commentaires aimables sur mes billets au quotidien. J'aimerais vous demander une faveur. Buvez une bière à la santé de mon père et de ma famille, et envoyez-nous vos énergies positives pour que nous passions au travers et qu'on retrouve notre joie de vivre et notre énergie.

mardi 20 décembre 2011

Échange de cadeaux de blogueuses

Youpi! J'ai reçu mon cadeau...de Lau. Wow...j'étais tellement énervé par toutes les petites découvertes que j'ai faite. Merci infiniment Lau...tu es tombée pile dans mes goût.



Mon cadeau contenait :
- des pois au wasabi -- wow...c'est fort ça, mais ça crée une dépendance. Il faut par contre aimer le petit piquant, surtout au début. Par la suite, c'est beaucoup plus doux. Ça se mange comme des chips cette affaire-là.

- du sucre pétillant -- je suis une enfant devant ce produit...j'ai vraiment hâte de m'en servir. Les gars chez nous veulent que j'en mette sur le tour des verres pour les drinks pendant le temps des Fêtes. Je pense faire des chocolat au sucre pétillant ou sur le dessus des cupcakes...je vous en redonne des nouvelles.

- Halva--une pâte de sésame dessert. C'est spécial comme goût. À la première bouchée, je n'étais pas certaine d'aimer. Par contre, après quelques bouchées, on a un goût de revenez-y.

- du thé au citron épicé-- avec un filet de miel, il est délicieux. C'est selon moi un thé parfait pour la soirée, car il est relaxant (peut-être pas vraiment relaxant vu la théine importante du thé noir, mais plutôt par le goût.) Je suis une vraie fan de thé aromatisés...j'en ai de toute sorte et j'ai beaucoup de difficultés à me contenir d'en acheter. Un cadeau pile pour moi!

- un canard pour le thé--on poursuit dans l'idée du thé, le petit canard flotte dans la tasse pendant l'infusion et le remet sur sa base pour l'égoutter. C'est vraiment chouette et ça marche très bien.



- des biscottis maison---miam miam...il va me falloir cette recette là. J'aime beaucoup les biscottis trempés dans une bonne tasse de thé. Et ceux-là au pain d'épice, gingembre confit et pacanes, c'est un vrai coup de coeur. Il va falloir avoir la recette sur le charmant blog de Lau.

- Sambal Masala des épices de cru-- j'addooooore les épices de cru. Le site internet nous informe que c'est excellent pour les purées de pommes de terre ou de courge et les mijotés de lentilles. Pour ma part, je compte bien l'essayer dans un couscous indien ou encore du riz.

- de la gelée de vin rosé--je déteste l'alcool, mais j'adore tout ce qui est à l'alcool. C'est un non-sens, je le sais bien, mais que voulez-vous, je suis comme ça. Je n'ai pas encore ouvert la gelée, puisque je la garde pour le temps de Fêtes, question de la partager avec les gens que j'aime (j'ai quand même gardé les biscottis pour moi...hihihi!)

- du chocolat bio/équitable aux baies de Goji--je viens de le goûter. Super quand on aime le bon chocolat sans additif. C'est un chocolat un peu sec, qui goûte le cacao et qui est bien parfumé.

- Beurre de poire à la camomille--c'est doux au goût et dans la bouche. Un bon beurre pour manger sur une rôtie ou sur un gâteau pour le thé.

- Confiture de carottes à la cardamone--encore une fois, je ne l'ai pas ouvert pour l'utiliser avec les fromage au jour de l'An.

- Couvre-clé cupcake--j'adddoooore tout simplement. C'est mignon, c'est kitsch et ça va avec mon sac des années 70s.

Vous êtes jalouses, hein?!? Tous ces beaux cadeaux juste pour moi. Merci Lau encore une fois. Tu a fais une heureuse avec ton colis. C'est à refaire l'année prochaine.


dimanche 18 décembre 2011

Petits pains aux céréales All-Bran

Il neige, tout est blanc et ça me met vraiment dans l'esprit des Fêtes, surtout après une semaine de formation à Montréal. Là-bas, pas une trace...même pas un reflet de blanc. Que j'aime l'Abitibi

Ce matin, de retour de Montréal, mais surtout à une semaine de Noël, je cherchais une recette de pain avec des fibres, mais pas trop long à cuisiner. Comme ma mère m'avait donné des sachets échantillons des buds de All-Bran, j'ai décidé d'aller faire un tout du côté de leur site... et j'ai trouvé. Plutôt que de faire un gros pain, j'ai fait des petits pains. L'extérieur est croustillant, alors que la mie est moelleuse et douce. Aucun gras ajouté, ce qui les rend très intéressants, mais qui à mon avis raccourcit leur durée de vie, puisque le beurre agit pour maintenir l'humidité dans la mie.

C'est à tenter.



INGRÉDIENTS :


  • 100 g de CÉRÉALES ALL-BRAN (buds pour moi)
  • 2 sachets (de 7 à 8 g chacun) de LEVURE SÈCHE
  • 400 g de FARINE TOUT USAGE
  • 1 c. à thé de SEL
  • 300 ml d'EAU TIÈDE (j'ai eu besoin d'un peu plus d'eau pour obtenir une pâte lisse et un peu élastique).

PRÉPARATION :

- Trempez les céréales All-Bran Fibre Plus 5 minutes dans l'eau tiède. 

- Ajoutez tous les ingrédients et travaillez bien la pâte (au batteur sur socle pour moi).
- Versez le tout dans des moules à muffins.  Laissez lever une à deux heures dans un endroit chaud (25°C), jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume. 
- Faites cuire pendant 20 à 30 minutes dans un four à température de 225 à 250°C.

dimanche 11 décembre 2011

Muffins au citron et aux bleuets

Ces muffins, encore une recette pigéee dans le livre d'Isa, sont un véritable coup de coeur. Ces temps-ci, mon grand coco a beaucoup de difficulté à manger. Un bon exemple est qu'il m'a aidé à préparer des petits gâteaux pour une fête à la garderie et qu'il a refusé ne serait-ce que d'y goûter. Pourtant, ce matin, après m'avoir beaucoup aidé à préparer ces muffins (et avoir goûté "juste un tit peu" à toutes les étapes de la préparation), il en a mangé un avec appétit avec des fruits. Il disait "c'est vraiment très bon, hein maman?!?

Ces muffins sont bien moelleux, mais croustillants à l'extérieur. Le goût de citron ressort beaucoup sans prendre toute la place, et il se marie à merveille avec le goût délicat des bleuets. C'est vraiment à essayer, comme toutes les recettes que j'ai cuisiné dans le livre d'Isa.




Ingrédients :

2 1/2 tasses de FARINE TOUT USAGE
1 tasse de SUCRE
2 c. à thé de POUDRE À PÂTE
1 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
1/2 c. à thé de SEL
1/2 tasse de BEURRE
1 tasse de YOGOURT NATURE (yogourt aux fruits tropicaux pour moi)
2 c. à soupe de ZESTE DE CITRON
2 OEUFS légèrement battus
1 1/4 tasse de BLEUETS frais ou surgelés



PRÉPARATION

- Préchauffer le four à 400F (200C).
- Mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel dans un grand bol.
- Ajouter le beurre et bien mélanger pour obtenir une texture granuleuse.
- Dans un petit bol, mélanger le yogourt, le zeste de citron et les oeufs. Ajouter aux ingrédients secs et bien mélanger.
- Ajouter les bleuets pour bien les répartir. Verser dans 12 moules à muffins et enfourner pour 12 à 15 minutes (un peu plus pour moi).

mercredi 7 décembre 2011

Côtelettes de porc avec pommes caramélisées au sirop d'érable

Une petite recette de semaine, pas trop longue, mais une vraie surprise! C'est franchement délicieux, surtout pour ceux qui aiment les viandes sucrées. Je crois que je n'ai jamais cuit mon porc aussi bien, ce qui peut ajouter à mon enthousiasme. C'est une recette de Bob le Chef. J'ai mis le nez dans son livre puisque je prépare des ateliers de cuisine pour les adolescents qui fréquentent la maison des jeunes de ma ville et que je me suis dit que son livre pourrait m'inspirer. Ces recettes ne sont pas très compliquées, pas très longues à réaliser et très savoureuses.




INGRÉDIENTS :

75 ml d'HUILE VÉGÉTALE (olive pour moi)
4 CÔTELETTES DE PORC (de longe centre)
2 POMMES pelées et coupées en quartier
1/4 bouteille de BIÈRE (noire pour moi)
200 ml de SIROP D'ÉRABLE
SEL, POIVRE


PRÉPARATION :

- Chauffer l'huile dans une grande poêle à feu maximum.
- Saisir les côtelettes d'un côté puis les retourner et baisser le feu à moyen.
- Poursuivre la cuisson environ 3 minutes. Retirer et garder au chaud (moi avec la fonction réchaud de mon four, mais Bob le chef dit que la placer au four préchauffé à 100F.)
- Dans la même poêle, toujours à feu moyen, cuire les quartiers de pommes environ 3 minutes.
- Augmenter le feu à maximum et poursuivre la cuisson 1 minutes.
- Déglacer avec la bière et laisser mijoter 1 minutes.
- Ajouter le sirop et laisser mijoter environ 3 minutes.
- Servir le porc avec la sauce, des légumes, du riz ou des patates en purée.

lundi 5 décembre 2011

Tarte aux pommes et au sucre à la crème


J'ai déniché cette belle recette de tarte chez Jasmine qui l'avait pris chez Isa, il y a un peu plus d'un an. Depuis, je l'ai réalisé à plusieurs reprises tout simplement parce qu'elle est excellente. Chaque fois que je fait une tarte, c'est celle que mon homme me demande. Cette fois, j'en ai fait des tartes, mais aussi des tartelettes.




Ingrédients :
1 fond de croûte 
6 POMMES, coupées en tranches ou en petits cubes
1 c. à thé SUCRE
1/3 tasse FARINE
1 tasse SUCRE
1 tasse CASSONADE
1 tasse CRÈME 35%
1 OEUF
Préparation :
  1. Dans un grand bol, enrober les pommes avec le sucre et la farine. Réserver.
  2. Dans une casserole à fond épais, mettre le sucre, la cassonade et la crème et mélanger légèrement pour faire fondre le sucre.
  3. Chauffer le mélange à feu moyen et sans remuer, jusqu’à ce que le mélange atteigne 235F (114C) au thermomètre à bonbon. Retirer du feu et laisser la température baisser à 120F (40C) sans brasser.
  4. Verser le mélange sur les pommes et mélanger pour bien enrober.
  5. Verser dans la croûte préparée.
  6. Préchauffer le four à 425F.
  7. Recouvrir la tarte avec la seconde abaisse de tarte en prenant soin de faire quelques incisions sur le dessus.
  8. Badigeonner le dessus de la tarte avec de l’oeuf battu.
  9. Cuire au four sur la grille du bas pendant 20 minutes. Descendre la température à 350F et poursuivre la cuisson pendant 25 minutes. Laisser refroidir. 
Note : Placer un papier d’aluminium sur la grille avant de poser la tarte, car elle a tendance à déborder et j’ai dû laver le four après ma 1ere tarte.


samedi 3 décembre 2011

On m'a tagué: 7 choses essentielles sur moi!!

Une blogueuse que j'aime beaucoup pour ses recettes toujours décadentes (je me roule pour ses billets Youpi! c'est vendredi), sa façon d'écrire qui me fait toujours sourire et pour le fait que je me sens moins névrosée d'acheter tellement de livres de recettes quand j'entends parler de sa collection...la talentueuse Caro. Alors voici des petites confession sur moi:

1. Je suis une fan finie de Lynda Lemay et cela depuis l'âge de 16 ans. J'ai tous ses albums, je l'ai vu plusieurs fois en spectacles et je n'attends qu'elle revienne en région pour y retourner. J'adore sa façon d'écrire et de raconter la vie. Je me rends compte que les chansons qui me touchaient moins à l'adolescence sont souvent celles qui me touchent le plus aujourd'hui. Ma préférée: sans contredit "Le plus fort c'est mon père". Il faut savoir que c'est mon petit papa d'amour qui m'a acheté mon premier album après que je lui aie dit que je me sentais comme dans la chanson et que je ne croyais pas pouvoir rencontrer un gars aussi extraordinaire que lui...

2. Vous pouvez me voir venir, je suis la petite fille à son papa...et malgré l'approche imminente de ma trentaine. Quand j'étais petite, je ne comprenais pas pourquoi il ne jouait pas avec les Canadiens. Pourtant, il était premier compteur de sa ligue de garage....! J'ai finalement marié un homme avec les qualités essentielles de mon papa...sans son défaut de pogner les nerfs quand il fait des rénovations!!! Beau gros complexe d'oedipe!!!

3. Je suis un meilleur public qu'humoriste. Je fais souvent rire les autres, mais sans le vouloir. Je suis la fille qui comprend les doubles sens à retardement. Un bon exemple que je dédie à mon ami JF...il m'a fallu une bonne minute pour me rendre compte que les melons ne poussent pas dans un melondonnier...ben oui, vous pouvez rire (au moins je m'en suis rendue compte toute seule!!) J'ai une seule blague à mon répertoire et c'est celle-ci (coeur sensible s'abstenir...): c'est deux brins d'herbes dans une station service, il y en a un qui dit à l'autre...gazons! Bon je le sais, c'est pathétique! Mais c'est moi et mon public rit de moi, ça fait son effet...surtout quand je console quelqu'un.

4. Mon côté créatif est très développé...ça me prend cela pour me sortir la tête de l'emploi. J'aime cuisiner et décorer des gâteaux, je couds, je couds, je couds, je faisais du scrapbooking avant de savoir que c'était du scrapbooking. Je joue de la guitare (quoique depuis l'arrivée des enfants, j'ai mis cette activité un peu de côté) depuis l'âge de 12 ans. Je chantais dans une chorale. Bref, j'ai besoin de m'exprimer, surtout que j'ai un job super normalisé qui ne laisse pas beaucoup de place à la créativité.

5. Mon rêve est de devenir autosuffisante avec ma famille. Nous souhaitons nous acheter un terrain que nous allons défricher nous-même pour bâtir notre maison de nos mains (en bois rond idéalement pour mon homme). Nous voulons une vache pour avoir du lait et faire notre propre fromage, crème glacée, yogourt avec toute la matière première. Nous voulons quelques poules, des veaux pour la viande, un grand jardins, etc. Même si certaines personnes nous disent de ne pas nous faire d'idée, que c'est trop compliqué, dispendieux, nous y croyons. Au pire, ce sera notre maison de retraite.

6. J'ai un côté ultra sensible qui fait que je ne peux pas accepter le rejet ou l'injustice. Je suis du style à pleurer en regardant Edouard aux mains d'argents qui se fait rejeter par les gens de la ville, Là-Haut parce qu'ils veulent enlever sa maison à un vieil homme, I am Sam parce qu'ils veulent lui enlever son enfant et que même elle, elle le rejette à un moment. Enfant, j'étais celle qui se faisait amie avec tous les enfants mis de côté. Quand j'étais capitaine en éducation physique, je finissais par prendre ceux que personne ne voulait avec un peu trop d'enthousiame...j'aime les gens et j'ai une incapacité à détester. C'est probablement ce qui fait que j'aime la vie et que je suis heureuse au quotidien.

7. Je viens de la Rive-Nord de Montréal, mais je me suis exilée en Abitibi il y a 6 ans. J'adore la région...pas de trafic, tout le monde se parle (pas besoin de se connaître, il faut seulement être dans la même file d'attente), un mode de vie beaucoup moins stressant que dans les grandes villes selon moi (cela dépend de notre personnalité), la nature partout autour, mais les services tout près (je suis à 8 minutes du centre-ville, mais je traverse la rue et je peux partir sur un sentier faire de la marche, du ski de fond ou de la raquette.

Par contre, c'est vrai. Il n'y a pas de méga centres, de restaurants d'ailleurs (quoique ça commence tranquillement), de gros shows comme au centre Bell. Pour cela, on vient en visite à Montréal ou à Québec et on se paye la traite. La seule chose qui me manque vraiment, c'est l'accessibilité des produits alimentaires (chocolat de qualité, fève tonka, fruits plus rares, etc.) Mais bon, chaque milieu de vie présente des désavantages. On ne peut pas tout avoir!!!

C'est ça qui est ça!!!

Je tague en retour...

Joëlle de cuisine la bine
Cyril et Giorgia de Cook is good
Véronique de Rose Madeleine