vendredi 29 avril 2011

Brunch de Pâques

Cette année, nous recevions mes beaux-parents pour la fin de semaine de Pâques. Nous en avons donc profité pour faire un brunch avec mes parents et mon frère.  Le déjeuner est mon repas favori dans la journée, et ce sans aucune hésitation. J'aime les yogourts, les fruits frais, le muesli, le pain, les crêpes, le gaufres, les oeufs dans leurs déclinaisons...et j'en passe! C'est donc avec plaisir que je me suis mise à mes chaudrons pour nous concocter un petit menu en trois services, qui a su nous régaler.


1er service :
Verrines de Yogourt aux fruits frais et au muesli maison
2e service :
Oeufs en cocotte forestière 
Rösti aux poires
Tombée d'épinards au citron et au poivre noir
3e service :
Mousse au moka (je ne publierai pas, car la tenue n'était pas extra malgré un goût vraiment intéressant!)

J'ai aussi servi, en accompagnement :
Pain au blé entier
Pain gourmand aux céréales
Muffins aux canneberges et à l'orange de ma maman
Bannick frite inuit (cuisinée avec amour par ma charmante belle-soeur, une recette qui vient directement de Ivujivik)

mercredi 27 avril 2011

Défis Daring Bakers # 4 : Mousse à l'érable dans sa coquille chocolatée

Le défi des Darings Bakers de ce mois-ci ne m'inspirait pas tellement. L'idée du contenant en bacon était à l'opposé de l'image que j'ai de la gourmandise. De plus, j'aime l'érable, mais pas quand c'est trop sucré et dans ce cas-ci, ce l'était! Par contre, mon homme, mon père et mon frère en ont raffolé, eux qui adorent l'érable et le sucré en général. Ils l'ont accompagné d'un café alcoolisée. Bref, une belle recette si vous êtes une bibitte à sucre et que vous n'avez pas peur d'en prendre.

J'ai fait une coupelle de chocolat noire dans laquelle j'ai déposé ma mousse à l'érable. J'ai ajouté une chantilly à l'érable et décoré d'un bonbon au sucre d'érable.

The April 2011 Daring Bakers’ challenge was hosted by Evelyne of the blogCheap Ethnic Eatz. Evelyne chose to challenge everyone to make a maple mousse in an edible container. 



COUPELLE DE CHOCOLAT
CHOCOLAT NOIR haché
noix de BEURRE

- Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie.
- À l'aide d'un pinceau, badigeonner l'intérieur de moules à muffins en silicone de chocolat. J'ai fait deux couches en attendant entre chaque que ça soit sec.
- Quand le tout est durci, décoller délicatement des moules, un mm à la fois pour ne pas les briser.
- Réserver.

MOUSSE À L'ÉRABLE
1 tasse de SIROP D'ÉRABLE PURE
4 JAUNES D'OEUFS
1 paquet de GÉLATINE SANS SAVEUR
1 1/2 tasse de CRÈME 35 % À FOUETTER

- Verser le sirop d'érable dans une casserole et chauffer jusqu'à ce qu'il bouille. Retirer alors du feu.
- Dans un grand bol, battre les jaunes d'oeufs avec un peu du sirop d'érable pour tempérer le mélange et éviter que les oeufs coagulent.
- Ajouter les jaunes tempérés au mélange de sirop chaude et bien mélanger.
- Mesurer 1/4 tasse de crème à fouetter et y verser la gélatine. Laisser reposer 5 minutes. Placer le bol dans le micro-onde 10 seconde à la fois jusqu'à ce que la gélatine soit complètement dissoute.
- Mélanger le mélange crème/gélatine avec le mélange de sirop et réserver.
- Laisser reposer pendant environ 1 heure en remuant régulièrement jusqu'à ce que la consistance d'un blanc d'oeuf non battu.
- Battre le reste de la crème. Ajouter 1/4 de la préparation au mélange de sirop d'érable. Intégrer le reste de la crème fouettée en pliant et réfrigérer au moins 1 heure.
- Diviser dans les coupelles de chocolat à l'aide d'une poche à douille.

CRÈME FOUETTÉE À L'ÉRABLE
1/2 tasse de CRÈME 35 % À FOUETTÉE
SIROP D'ÉRABLE au goût

- Battre la crème en incorporant le sirop d'érable en filet jusqu'à ce que la crème soit bien ferme.
- À l'aide d'une poche à douille, déposer en rosette sur la mousse à l'érable.
- Décorer avec un bonbon au sucre d'érable.







mardi 26 avril 2011

Bagels

J'ai trouvé cette belle recette de bagels sur le blog de Kat. Elle le louangeait, et avec raison. Ces bagels sont moelleux à l'intérieur, bien croustillants à l'extérieur. Le goût est parfait également, avec le petit goût sucré, mais subtil qui caractérise les bagels à Montréal. La méthode de pochage est très simple également.






INGRÉDIENTS :


800 g de farine 
540 ml d'eau tiède
2 c. à thé de levure sèche instantanée
3 c. à table de margarine ramollie (moi, beurre)
2 c. à table de sucre ou 1 c. à table de sucre et 1 c. à table de sirop de malt ou de miel
1 c. à table de sel
Un tour de moulin de poivre noir (facultatif)

Pochage 

Eau du robinet
60 g de sucre en poudre
1 c. à thé de bicarbonate de soude

Garniture 

New York style: blanc d'oeuf pour le brillant, rien au dessus ("plain") ou graines diverses telles pavot, cumin, sésame, carvi à utiliser seules ou mélangées (bagel "everything") ou autres garnitures telles oignons, ail, piments, gros sel
Montreal style: jaune d'oeuf pour la dorure, exclusivement sésame ou pavot ou rien


PRÉPARATION :


- Mélanger la farine avec la levure instantanée (si on utilise de la levure active non instantanée, la réhydrater 5min au préalable dans 60 ml d'eau tiède pris sur la totalité additionnée d'une pincée de sucre).
- Dans un grand saladier, mettre tous les ingrédients sauf la farine et la levure. Ajouter la farine petit à petit en commençant par 200 g environ; mélanger énergiquement à l'aide d'une cuillère en bois en tournant toujours dans la même direction (pour favoriser la formation du réseau glutineux). Ajouter le reste de la farine petit à petit tout en continuant de remuer avec la cuillère.
(*J'ai utilisé la méthode de Kat au batteur sur socle: Mettre l'eau et la levure dans la cuve. Ajouter le sucre et bien mélanger. Ajouter dans l'ordre: le beurre, la farine et le sel. Pétrir avec le crochet environ 2-3 minutes ou jusqu'à l'obtention d'une pâte souple et pas trop collante au toucher.)

- Lorsque la pâte commence à former un amas trop difficile à travailler à la cuillère, verser la pâte sur un plan de travail fariné et la pétrir 5-6 minutes en fleurant de temps en temps avec un peu de farine et en la décollant du plan de travail avec le coupe-pâte.


- La pâte doit rester très molle et légèrement collante. Pour tester si elle est assez travaillée, appuyer légèrement dessus du bout des doigts: l'empreinte doit revenir doucement. Si ce n'est pas le cas, continuer à pétrir jusqu'à obtention d'une belle boule molle mais élastique et homogène.

- Mettre la boule de pâte dans un saladier huilé et huiler également le dessus. Couvrir d'un film alimentaire et d'un torchon propre. Laisser reposer 1 h ou jusqu'à ce qu'elle double de volume.

- Dégazer la pâte en donnant un coup de poing au centre puis en la repliant plusieurs fois vers l'intérieur pour reformer une boule. Couvrir à nouveau avec du film alimentaire huilé vers l'intérieur et mettre au réfrigérateur pour la nuit ou au minimum 4 h.

Note de Sandra: (cette réfrigération est très importante car elle permet en retardant la fermentation de développer plus d'arômes et d'obtenir un subtil goût acide typique du bagel new yorkais).
A ce stade, il est possible de couper le pâton en 2 avant la réfrigération si on désire ne faire que 5 bagels. Un des pâtons se conservera au frais couvert pendant 24 h pour des bagels frais le surlendemain ;)

- Préchauffer le four à 450 F.
- Préparer un torchon fariné pour déposer le bagels après façonnage et un autre propre et non fariné pour les bagels après ébullition.

- Verser la pâte réfrigérée sur le plan de travail légèrement fariné et la diviser en 2 morceaux pour faciliter le travail. Remettre un morceau dans le saladier filmé et réserver au frais.
- Diviser le pâton en 5 morceaux de même poids et les recouvrir d'un torchon propre pour éviter que la surface forme une croûte. Travailler chaque morceau l'un après l'autre pour former les bagels: former une boule régulière sans trop serrer puis l'aplatir légèrement avec la paume de la main soudure dessous. Avec l'index fariné, faire un trou au centre jusqu'à toucher le plan de travail puis agrandir le trou en faisant tourner le bagel entre les 2 index: attention, le trou doit être très large 5 à 6 cm au moins car la pâte étant très élastique, il a tendance à se refermer rapidement. Déposer sur le linge fariné et couvrir avec un torchon le temps de former les autres bagels.
Pochage

- Remplir une grande et large marmite avec de l'eau et porter à ébullition. Dès que l'eau commence à former un bouillon, ajouter le sucre et le bicarbonate de soude et baisser légèrement le feu (l'eau doit rester à petit bouillon). 

- Plonger les bagels dans l'eau bouillante 2 par 2: le bagel tombe, remonte aussitôt en surface et se ride. Laisser pocher 1 à 1,5 min, retourner et pocher la seconde face le même temps. Retirer le bagel à l'aide d'une écumoire et le poser rapidement sur un linge propre pour absorber l'excès d'eau.

- Transvaser rapidement les bagels sur une plaque de cuisson huilée ou recouverte d'un papier sulfurisé. Badigeonner au pinceau les bagels avec du blanc d'oeuf tamisé (pour faciliter l'application) dilué dans 1 c. à thé d'eau froide et parsemer de graines au choix.
- Enfourner les bagels et jeter sur la sole 1 verre d'eau glacée pour former de la buée (ou simplement préchauffer le four avec un récipient métallique sur la sole et jeter l'eau dans ce récipient avant d'enfourner). Baisser le thermostat à 375 F et cuire environ 20-25 mins. Eteindre le four et laisser les bagels à l'intérieur 5 mins supplémentaires puis entrouvrir le four et laisser 2-3 mins avant de sortir les bagels et les laisser refroidir sur une grille.

 

samedi 23 avril 2011

Cari de boeuf et nouilles de Singapour

Cette recette de cari de boeuf est l'exemple d'une recette simple et rapide, mais tellement délicieuse et pleine de saveurs. Comme vous pouvez le constater à travers plusieurs de mes publications, j'adore la cuisine du monde qui me fait voyager à faible coût et change le goût de mes repas à chaque jours. Je sors même les baguettes pour ce type de plat et toute la famille adore ces repas un peu différent, même mon grand coco qui pique ses baguettes dans les plus gros morceaux de son assiette, question de faire comme maman et papa!



INGRÉDIENTS :

250 g. de NOUILLES DE RIZ LARGES (10 mm) (1/2 paquet) (je l'ai fait avec des vermicelles de riz)
8 oz. de BOEUF HACHÉ MAIGRE
4 c. à soupe d'HUILE VÉGÉTALE
1/2 tasse de BOUILLON DE POULET ou d'eau (eau pour moi)

Marinade A
3 c. à soupe de SAUCE SOYA
1/2 c. à thé de SUCRE
1/4 c. à thé de SEL
1/2 c. à thé de POIVRE BLANC, moulu
1/2 c. à soupe de FÉCULE DE MAÏS

Aromates B
1 OIGNON moyen, tranché
3 ÉCHALOTES FRANÇAISES, tranchées
4 gousses d'AIL, hachées
1 po. de GINGEMBRE, haché

Épices C
1 c. à soupe de CARI DE SINGAPOUR (mélange de cari doux et de cinq épices pour moi)
1/2 c. à soupe de SUCRE

Garniture D
1 1/2 tasse de FÈVES GERMÉES
1/2 paquet d'ÉCHALOTES VERTES ou 1 paquet de ciboulette

PRÉPARATION :

- Tremper les nouilles de riz dans l'eau tiède jusqu'à ce qu'elles ramollissent (20 à 30 minutes). Égoutter.
- Placer le boeuf et les ingrédients de la marinade A dans un bol. Mélanger avec des baguettes jusqu'à ce que le tout soit bien homogène (ne pas utiliser les mains, cela rendrait la viande pâteuse).
- Chauffer un wok à feu vif. Ajouter l'huile et les aromates B. Faire revenir 1 à 2 minutes. Ajouter les épices C et faire revenir 30 secondes. Ajouter la viande et cuire en remuant sans arrêt jusqu'à ce que la viande soit presque cuite. Ajouter le bouillon de poulet. Cuire 30 seconde.
- Ajouter les nouilles égouttées et continuer de mélanger. Dès que les nouilles commencent à ramollir et à absorber la sauce (1 à 2 minutes), ajouter les fèves germées et les échalotes.
Mélanger 30 secondes de plus et servir bien chaud.

Source : Livre La route des épices

vendredi 22 avril 2011

Sauté de boeuf et brocoli

Les sautés, c'est vraiment pratique! On peut vider notre frigo et mettre la viande et les légumes qui nous restent ou que nous aimons. Cette recette est vraiment intéressante pour la sauce qui serait parfait pour n'importe quel sauté de légume.



INGRÉDIENTS :

1 tasse de RIZ BASMATI rincé et égoutté
1 c. à thé d'HUILE
1 petit OIGNON en lanières
1 c. à soupe de GINGEMBRE frais (environ 1 po. de racine)
1 c. à thé d'AIL haché
600 g (1 1/3 livre) de BOEUF en lanières
1 tasse de BOUILLON DE BOEUF
1/4 tasse de MIEL liquide
2  c. à soupe de SAUCE SOYA
2 c. à soupe de FÉCULE DE MAÏS
2 tasses de BROCOLI (les fleurons et la tige en tronçons pour moi)
1 POIVRON ROUGE coupé en lanières
1 tasse de POIS MANGE-TOUT, coupés en juliennes
4 c. à thé de GRAINES DE SÉSAME grillées

PRÉPARATION :

- Dans un chaudron moyen, mettre le riz et 2 tasses d'eau. Porter à ébullition, réduire à feu moyen, couvrir et laisser mijoter 15 minutes ou jusqu'à ce que l'eau soit absorbée. Réserver.
- Pendant ce temps, dans une grande poêle à haut rebords, mettre l'huile, le gingembre, l'oignon, l'ail et cuire 2 minutes à feu moyen-vif.
- Ajouter le boeuf et cuire de 5 à 7 minutes en remuant régulièrement. Lorsque le boeuf est grillé sans toutefois être entièrement cuit, transvider le tout dans un bol doublé de papier essuie-tout pour absorber le gras. Réserver.
- Pendant a cuisson du boeuf, mélanger dans une tasse à mesurer le bouillon, le miel, la sauce soya et la fécule de maïs. S'assurer de bien dissoudre la fécule.
- Dans la même poêle, ajouter le brocoli, le poivron et les pois-mange-tout et verser la sauce. Remuer et ajouter la viande. Couvrir et laisser mijoter à feu moyen de 5 à 7 minutes en mélangeant régulièrement pour bien enrober les ingrédients de sauce. La sauce épaissira et deviendra translucide.
- Saupoudrer de graines de sésame et servir. Accompagner de riz basmati.

Source : Livre Rapido-Presto, Geneviève O'Gleman

mardi 19 avril 2011

Poulet tandoori créole

Cette recette nous a beaucoup plus à mon homme et moi. Par contre, la prochaine fois je la ferai avec des poitrines de poulet plutôt que des cuisses, car ce serait plus facile à manger. Aussi, comme la belle saison commence, je les ferais cuire au barbecue pour un petit goût estival. J'ai servi avec un riz et une salade.



Ingrédients :

4 CUISSES DE POULET
1 c. à thé de SEL
1 c. à soupe de PAPRIKA
125 ml de YOGOURT NATURE
100 ml de BEURRE fondu
125 ml de MARINADE CRÉOLE

- Placer tous les ingrédients dans un robot culinaire et réduire à purée (1 à 2 minutes).
*Cette marinade se conservera plusieurs semaines au réfrigérateur dans un bocal en verre

- Enlever la peau des cuisses.
- Mélanger le sel, la marinade, le paprika et le yogourt dans un bol.
- Mariner le poulet 24 heures minimum.
- Préchauffer le four à 500 F (260 C)
- Placer le poulet sur une plaque et le badigeonner de beurre fondu. Cuire 10 minutes.
- Badigeonner de nouveau de beurre et cuire 10 minutes de plus.
- Servir chaud.

Marinade créole :

75 ml d'ÉPICES CRÉOLES moulues
2 OIGNONS
1 paquet d'ÉCHALOTES VERTES
8 gousses d'AIL
2 cm de GINGEMBRE frais
125 ml de CORIANDRE fraîche
125 ml de JUS DE LIME (ou vinaigre blanc)
2 c. à thé de SEL
3 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
60 ml de RHUM BRUN

Source : Chasseurs d'épices volume 1, Ethnée et Philippe de Vienne

lundi 18 avril 2011

Carré d'agneau sichuanais

Ce carré d'agneau est plus qu'excellent! Il est bien épicé sans être trop fort en bouche. Il est tendre et légèrement croustillant sur le dessus. Je l'ai laissé mariner 24 heures au réfrigérateur pour avoir des saveurs bien présentes. La recette est prévue pour le four, mais nous l'avons fait au barbecue...ça sentait bon...mmmm! Le poivre de sichuan est essentiel à mon avis car il ne ressemble à aucun autre poivre et qu'il amène une touche citronnée et floral.


INGRÉDIENTS :

2 CARRÉS D'AGNEAU parés

Marinade :

1 c. à thé de POIVRE DE SICHUAN
3 ÉCORCES DE MANDARINE (zeste de mandarine pour moi)
1 ANIS ÉTOILÉ
1 c. à thé de CINQ-ÉPICES CHINOIS
SAMBAL OELEK au goût

3/4 tasse SAUCE HOISIN (1/4 tasse de sauce aux huîtres et 1/2 tasse de miel pour moi)
1/4 tasse de GIN
1/4 tasse de SAUCE SOYA (réduit en sel pour moi)
1 c. à thé d'HUILE DE SÉSAME
2 c. à soupe de VINAIGRE DE RIZ

2  gousses d'AIL
1 po. de GINGEMBRE haché
3 ÉCHALOTES VERTES émincées
1/4 tasse de GRAINES DE SÉSAME

PRÉPARATION :

- Mélanger les ingrédients de la marinade (elle se conservera plusieurs mois au froid).
- Brosser les carrés d'agneau de marinade et laisser reposer de 2 à 24 heures au réfrigérateur.
- Chauffer le four à 425 F (dans mon cas, préchauffer le barbecue).
- Sortir les carrés du réfrigérateur 30 minutes avec de les cuire. Les placer sur une plaque de cuisson (pour la cuisson au four).
- Cuire 5 minutes à 425 F, puis réduire la température du four à 375 F et cuire 15 minutes de plus (nous avons fait saisir la viande à environ 600 F sur le BBQ, puis baisser pour les cuire à environ 425 F).
- Laisser reposer la viande 5 à 10 minutes dans un endroit chaud avant de couper.
- Servir avec un peu de marinade (que j'ai fait légèrement épaissir).

Source : La cuisine et le goût des épices (Ethné et Philippe de Vienne)

samedi 16 avril 2011

Mjukt Tunnbröd : Pain plat suédois

Un coup de coeur! Ce pain remplace aisément les tortillas pour faire des sandwich roulés. Il est moelleux et la mélasse donne un petit goût sucré, mais pas agressant.  Il est important de cuire les pain à feu doux pour éviter de les brûler. Une belle recette qui provient encore une fois du blog Le Pétrin.



INGRÉDIENTS :

50 g de BEURRE (ou margarine)
250 ml (1 tasse) de LAIT
1 1/2 c. à thé de LEVURE SÈCHE (12 g. de levure fraîche)
25 g. de SUCRE
2 c. à soupe de MÉLASSE
300 g. de FARINE BLANCHE
75 g. de FARINE DE SEIGLE
50 g. de FARINE DE BLÉ
1/2 c. à thé de SEL

Faire fondre le beurre dans une petite casserole et ajouter le lait hors du feu pour faire tiédir le mélange.



Dans un grand saladier, émietter la levure puis la délayer avec le mélange lait/beurre. Ajouter le reste des ingrédients dans l’ordre et mélanger pour bien amalgamer: on obtient une pâte très collante. Mettre la boule de pâte sur un plan de travail fariné et la pétrir quelques minutes pour lui donner un peu de corps. Remettre dans le saladier, couvrir d’un film alimentaire et laisser lever 45min.



Verser la pâte sur un plan de travail fariné et la diviser en 12 morceaux de même poids approximativement que l’on met grossièrement en boule.


Préchauffer une grande poêle à feu doux sans addition de matière grasse.



Préparer les galettes les unes après les autres: fariner le dessus de la boule de pâte et l’étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour former un disque très fin d’environ 22cm de diamètre (pour pouvoir étaler finement sans que la pâte se rétracte et colle, il est nécessaire de travailler sur un plan suffisamment fariné et de fariner régulièrement la galette). Oter le surplus de farine à l’aide d’un pinceau ou d’une balayette dédiée puis piquer toute la surface de la galette avec les dents d’une fourchette. Déposer le disque surface trouée contre la poêle et cuire à feu normal 2min environ (la 2éme face cuit plus rapidement que la première). Disposer sur une assiette et recouvrir immédiatement d’un torchon.Conserver les Tunnbröd dans un sac type ziploc à température ambiante et réchauffer quelques secondes au microondes pour retrouver le moelleux.

mercredi 13 avril 2011

Oignons glacés au miel

En allant chez Canadian Tire avec mon homme, j'ai aperçu des livres de recettes en super (super) spécial. Il n'en fallait pas plus pour que je craque. J'en ai pris un sur les légumes puisque je trouve difficile de me renouveler dans mes idées d'accompagnement. J'en ai également pris un sur le porc.

La première recette essayée hier soir me donne envie d'en tester d'autres rapidement (jeudi) parce que c'était vraiment simple et réussie. Les oignons fondaient littéralement dans la bouche. Ça a accompagné une tourtière, mais ce serait délicieux avec une viande relevée cuite au barbecue (oh que oui, la période du barbecue est bel et bien commencée).

Je vous donne la recette originale, mais je l'ai fait à l'oeil.



INGRÉDIENTS :

8 à 12 petits OIGNONS ROUGES (moi oignons vileda)
2/3 tasse de MIEL
1 morceau de 1 po. de GINGEMBRE FRAIS haché finement
1/2 tasse de VINAIGRE DE VIN BLANC
2/3 tasse d'EAU
SEL, POIVRE FRAÎCHEMENT MOULU

PRÉPARATION :

- Peler les oignons et les couper en 6 quartiers, en laissant la racine intacte.
Chauffer le miel dans une casserole, ajouter les oignons et le gingembre et cuire à feu doux jusqu'à ce qu'ils soient caramélisés (environ 30 minutes).
- Incorporer le vinaigre et remuer doucement pour déglacer. Verser l'eau et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que les oignons soient très tendres et que le liquide soit complètement évaporé.
- Assaisonner au goût et servir.

Source : Légumes, tout un plat, Paul Gayler

lundi 11 avril 2011

Pouding au pain salé

J'avais un reste de pain à passer, mais comme il était à l'oignon, je ne pouvais pas faire un pouding au pain sucré. J'ai donc décidé d'en improviser une version salé en utilisant ce que j'avais sous la main. Le résultat est excellent. Nous nous sommes vraiment régaler ce midi. Je n'aime pas le pouding au pain trop imbibé puisque je ne suis pas capable de manger du pain mouillé, ça me roule dans la bouche. Celui-ci se tenait bien et était bien sec.

Comme j'avais mis du fromage bleu à l'abricot, le dessus de mon pouding à noirci, mais il ne goûtait pas du tout le brûlé. 



INGRÉDIENTS :
5 tasses de PAIN À L’OIGNON en cubes
1/3 tasse de LAIT + 1 c. à soupe
1/3 tasse de CRÈME SÛRE
2 oeufs
1/2 c. à soupe de THYM SÉCHÉ
1 c. à thé de POIVRE À L’ÉRABLE
1 ÉCHALOTE émincée
1 tasse de JAMBON déjà cuit et coupé en dés
1/2 branche de CÉLERI émincé
1/2 tasse de CANNEBERGES FRAÎCHES
1/2 TOMATES coupée en petits dés
150 g. de FROMAGE BLEU (moi à l’abricot)
PRÉPARATION :
  1. Préchauffer le four à 350 F, la grille au centre. Huiler un moule à pain (j’ai utiliser un moule en silicone sans le graisser).
  2. Mélanger le lait, la crème sûre, les oeufs, le thym et le poivre à l’érable. Y ajouter le pain et laisser imbiber 15 minutes en remuant à quelques reprises.
  3. Faire dorer le jambon quelques minutes dans une poêle chaude. Quand le jambon commence à griller, ajouter l’échalote et le céleri et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes.
  4. Ajouter le mélange de jambon au mélange de pain, puis ajouter les tomates.
  5. Verser et presser dans le moule. Enfourner pendant environ 1 heure, puis laisser reposer hors du four pendant environ 15 minutes.
  6. Couper en tranches et servir.

samedi 9 avril 2011

Pain hamburger

J'avais envie d'un bon burger à l'agneau. J'avais d'abord décidé de me lancer dans la confection d'un pain ciabatta pour finalement changer d'idée (surtout par manque de temps puisque les deux cocos sont malades) et opter pour des bons pains à burger traditionnels.
Cette recette n'est pas complexe, elle n'est pas trop longue et les pains sont bien moelleux. Je crois l'avoir préféré à celle présentée ici. Cela n'est pas surprenant puisqu'elle provient du blog Le Pétrin, la bible des blogs pour la boulangerie et la pâtisserie.




INGRÉDIENTS :


600g de FARINE TOUT USAGE
180g de LAIT
150g d'EAU
1 OEUF
30g de BEURRE (ou 30 g de margarine ou 2cs d'huile)
1,5 c. à thé de LEVURE sèche instantanée (ou 25g levure fraîche)
1 c. à thé de SEL 
1 c. à soupe de SUCRE

PRÉPARATION :

Dans un saladier, mélanger la moitié de la farine avec la levure, le sucre et le sel: creuser un puits, y verser les liquides, l'œuf et le beurre en petits morceaux. Mélanger1 à 2 minutes pour amalgamer les ingrédients puis ajouter petit à petit la farine restante jusqu'à ce que la pâte forme une boule molle mais qui se détache des parois. Verser sur un plan de travail fariné et pétrir vigoureusement jusqu'à obtention d'une pâte lisse, souple et élastique. Mettre la pâte en boule dans un saladier huilé, couvrir avec un linge humide et laisser lever 1h30 environ.
N.B. Cette étape peut se réaliser à la Machine à Pains ou au robot.

Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, l'écraser doucement avec la paume de la main puis diviser en 10 morceaux de même poids (environ 100g). Former des boules et laisser détendre sous un torchon 5 à 10min.

Pendant ce temps, former une boule de papier absorbant en mouillant 2 ou 3 feuilles, réserver sur le plan de travail. Déposer sur le plan de travail différentes sortes de graines selon les goûts: sésame, pavot noir ou bleu, cumin, etc..

Bouler de nouveau chaque pâton, aplatir légèrement et presser la partie supérieure sur le papier absorbant humide, puis sur les graines et déposer sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé ou simplement graissée. Couvrir et laisser lever environ 1h.

Préchauffer le four 200°C avec une coupelle d'eau pour créer une atmosphère humide (J'ai vaporisé de l'eau avant d'enfourner).
Enfourner les buns et cuire 15-20 minutes (moi 15 minutes) jusqu'à ce qu'ils prennent une belle couleur blond doré. Refroidir sur une grille.

Sandra nous spécifie également ceci sur son blog :

Il est possible de former des pains allongés en boudins pour les hot-dogs avec cette pâte. Les buns peuvent également se préparer à l'avance et être congelés tièdes enveloppés dans du papier aluminium individuellement puis dans un sac plastique. Pour les décongeler, ôter le sac et mettre les buns enveloppés de papier alu au four préchauffé à 150°C pendant 10 à 15min. Les buns resteront moelleux et les graines resteront collées!!

jeudi 7 avril 2011

Wrap Mexipolo

Cette recette de wrap est délicieuse, surtout pour ceux qui adore l'avocat comme moi. J'avais trouvé des avocats géants à l'épicerie (je ne sais pas si d'autre les ont vu...j'ai oublié de le prendre en photo) et j'ai eu envie d'en acheter. Ce roulé m'a donc aidé à passer au travers.

La prochaine fois, je rajouterai davantage de tabasco et j'ajouterai du fromage plus goûteux pour qu'il soit complètement à mon goût, malgré qu'il était déjà excellent!


INGRÉDIENTS :

Tartinade à l'avocat :
1 AVOCAT pelé et dénoyauté
2 OIGNONS VERTS coupés en tronçons
Jus de 1/2 CITRON
1 c. à thé de CUMIN
1/4 tasse de CORIANDRE FRAÎCHE
1 tasse de POULET cuit (ou thon)
1 trait de SAUCE PIQUANTE (tabasco)
SEL, POIVRE

4 tortillas aux tomates séchées (moi pain plat suédois)
1/2 tasse de CHEDDAR râpé
1 TOMATE en dés
1 tasse de LAITUE FRISÉE

PRÉPARATION :

-  Au robot culinaire, réduire tous les ingrédients de la tartinade à l'avocat en purée lisse et crémeuse.

- Étendre la garniture sur toute la surface des tortillas.

- Ajouter le fromage, la tomate et la laitue au centre de chaque tortilla.

- Rouler les tortillas et couper en 2, au centre et de biais.

Source : Boîtes à lunch santé, Geneviève O'Gleman

dimanche 3 avril 2011

Yogourt au lait de soya à la vanille

J'ai voulu tester une recette de yogourt différente, alors j'ai choisi le lait de soya à la vanille pour mes yogourts de la semaine. J'étais un peu sceptique au départ, surtout après avoir lu les expériences de d'autres qui avaient complètement râté leur recette, mais j'ai adapté ma recette et j'ai réussi. Comme je ne suis pas allergique au lait de vache, j'ai ajouté du lait en poudre, mais ce n'est pas une nécessité (quoique ça favorise grandement une texture plus ferme). J'ai également utilisé de la culture contenant du lactose, mail on pourrait la remplacer par un yogourt de soya.



Verdict : Un yogourt crémeux, mais ferme, qui a un bon goût de vanille.

INGRÉDIENTS :

1 litre de LAIT DE SOJA À LA VANILLE
2 c. à soupe de SUCRE
1/3 tasse de LAIT EN POUDRE
1 sachet de CULTURE YOGOURMET

PRÉPARATION :

- Faire chauffer le lait, le sucre et le lait en poudre jusqu'à 180 F.

- Laisser refroidir jusqu'à 108 à 112 F, puis ajouter la culture. Bien remuer avec un fouet.

- Verser dans les pots de la yaourtière et laisser fermenter 10 à 11 heures.

- Placer au réfrigérateur au moins 4 heures avec de servir.