jeudi 30 décembre 2010

Biscuits au chocolat et cannes de bonbon

Cette recette de biscuits fait définitivement très Temps des Fêtes...surtout avec les cannes de bonbon! C'est la 2e année que je la fait, et c'est un succès chez tout le monde qui y ont goûtés. Mon père a même passé sa commande pour une autre fournée.

La recette provient du livre Biscuits, de la collection tout un plat! J'adore ce livre. Toutes les recettes testées sont bonnes. D'ailleurs, j'aime aussi beaucoup les livres Pains et Tartes de la même collection.

Ces biscuits sont aussi bons moelleux à la sortie du four que croquants plusieurs jours, voir 1 ou 2 semaines plus tard. Le chocolat fondu sur le dessus et les cannes de bonbon créent un agréable contraste sous la dents. C'est une recette gourmande, pour les amoureux de chocolat.



Ingrédients :

Pâte à biscuits
225 g (1 1/2 tasse) de FARINE
3/4 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
3/4 c. à thé de SEL
50 g. (1/2 tasse) de POUDRE DE CACAO non sucré
240 g. (1 tasse) de BEURRE NON SALÉ, fondu puis légèrement refroidi
165 g. (3/4 tasse) de SUCRE
100 g. (1/2 tasse) de CASSONADE bien tassé
2 c. à soupe d'EAU
2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE
260 g. (1 1/2 tasse) de PÉPITES DE CHOCOLAT

Garniture
260 g. (1 1/2 tasse) de PÉPITES DE CHOCOLAT
150 g. (3/4 tasse) de BONBONS À LA MENTHE, broyés en petits morceaux (à l'aide d'un rouleau à pâtisserie) (environ 1/2 tasse de cannes de Noël pour moi)

Préparation :

- Préchauffer le four à 350F (180C)

- Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Tamiser la poudre de cacao dans le mélange de farine et réserver.
- Dans un grand bol, fouetter à basse vitesse le beurre fondu, le sucre, la cassonade, l'eau et la vanille jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Racler les parois au besoin.
- Ajouter le mélange de farine et remuer juste assez pour que la pâte soit homogène. Ajouter les pépites de chocolat.
- Utiliser une spatule pour étaler la moitié de la pâte sur une plaque à pâtisserie pour former un rectangle de 8 po X 11 po et 1/4 po d'épaisseur. Laisser espace de 3 po tout autour. Utiliser les paumes de la main pour uniformiser l'épaisseur. Répéter l'opération avec le reste de la pâte sur une 2e plaque à pâtisserie.
- Cuire les biscuits une plaque à la fois, jusqu'à ce que le dessus ne soit pas luisant et soit aussi ferme au toucher au centre que sur le pourtour, environ 14 minutes.

- Dès la sortie du four, répartir 130 g. (3/4 tasse) de pépites de chocolat sur chaque biscuits. Laisser le chocolat fondre 5 minutes, puis, à l'aide d'une spatule, étendre le chocolat fondu sur le biscuit, de manière à le recouvrir presque complètement. Pendant que le chocolat est encore chaud, saupoudrer uniformément la moitié des bonbons sur chaque biscuit.
- Laisser le biscuit refroidir sur la plaque déposée sur une grille 2 heures à la température ambiante ou le laisser tiédir 30 minutes puis le mettre au réfrigérateur. Lorsque la garniture est ferme, retirer du réfrigérateur.
- Briser chaque biscuits en 12 morceaux irréguliers de 5 à 6 po. Placer dans une boîte à biscuits ou un contenant hermétique.


Mon grand coco n'a pas pu s'empêcher de prendre sa part! Dire qu'il n'aimait pas le chocolat il y a à peine 3 semaines.

mercredi 29 décembre 2010

Jambon aux canneberges et aux pommes (mijoteuse)

Me voilà de retour après une brève pause, faute d'avoir eu une connexion internet dans les derniers jours. Je présenterai quelques recettes de Noël dans les prochains jours, mais aujourd'hui, j'ai envie de vous présenter une recette improvisée, mais réconfortante et qui est parfaite pour passer le reste de canneberges en gelée de Noël. Ce fut une grande réussite à la maison et les restants sont vraiment excellents en sandwich, dans un bon pain qui a de la texture.


Bon...comme je n'étais pas à la maison au moment du repas, il n'y a pas de photo du jambon à proprement dit...alors voilà une photo du sandwich de mon homme le lendemain. Il n'a pas eu beaucoup d'oignons parce que je les avais tous pris ou presque!


Ingrédients :

1 JAMBON TOUPIE (quart)
1 boîte de SAUCE CANNEBERGE EN GELÉE
2 POMMES incisées
1 OIGNON en lamelles
MOUTARDE DE MEAUX
PRÉPARATION :

- Frotter le jambon avec la moutarde de meaux
- Mettre les oignons dans le fond de la mijoteuse
- Placer le jambon et venir glacer avec la gelée de canneberges
- Ajouter les 2 pommes complètes
- Faire cuire à LOW pendant au moins 5 heures.

Version sandwich
Pain hamburger avec fromage fondu (type brie), jambon, oignons compotés, moutarde de meaux, épinards tombés dans la poêle.


vendredi 24 décembre 2010

Bonhommes en pain d'épices

Voici la dernière recette des cadeaux gourmands offerts cette année. Des biscuits en pain d'épices décorés aux allures du bonhomme de Shrek. Ça va devenir un classique des Fêtes, c'est certain, puisque les gens les adorent tout simplement. La recette de pâte provient de chez Isa et elle est excellente, en plus de se travailler à merveille. L'année prochaine, j'en ferai une maison en pain d'épice.


JOYEUX NOEL À TOUS!
Profitez-en pour dire à vos proches combien vous les aimez, on ne le fait pas assez souvent et c'est tellement important. C'est ce que je ferai en tout cas.






INGRÉDIENTS :


1/3 tasse (80 ml) de MÉLASSE
3/4 tasse (135 g) de CASSONADE
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) de CANNELLE moulue
2 cuillères à thé (10 ml) de GINGEMBRE en poudre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de MUSCADE
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de PIMENT DE LA JAMAIQUE moulu
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de BICARBONATE DE SOUDE
1/2 cuillères à thé (2,5 ml) de SEL
1/2 tasse (120 g) de BEURRE non salé
1 OEUF
2 et 1/2 tasses (320g ) de FARINE


PRÉPARATION :


- Dans un bain-marie, mélanger la mélasse, la cassonade et les épices.
- Cuire à feu moyen jusqu'à ce que les sucres soient dissous.
- Retirer du feu et incorporer le bicarbonate de soude.
- Laisser tiédir.
- Dans un grand bol, battre le beurre en crème.
- Incorporer le mélange sucres-épices.
- Ajouter l'oeuf.
- Incorporer la farine, 1 tasse ( 125g ) à la fois.
- Former 2 disques, emballer dans du film alimentaire et réfrigérer au minimum 1 heure, au maximum 2 heures.

- Abaisser la pâte, un disque à la fois, à 1/4" (0,5 cm ) d'épaisseur sur une surface enfarinée.
- Tailler des biscuits à l'aide d'emporte-pièces variés.
- Cuire sur une plaque non beurrée dans le haut du four préchauffé à 350 F ( 180 c ), de 12 à 15 minutes.
- Sortir du four et laisser refroidir complètement avant de décorer.
- Répéter avec le reste de la pâte.
- Décorer de glace royale (mélange de sucre en poudre et de crème pour moi).

jeudi 23 décembre 2010

Caramel à tartiner à la fleur de sel

Pour nos paniers gourmands, nous voulions faire des caramels mous pour les envelopper dans de petits papiers et en parsemer nos cadeaaux. Mon homme s'en chargeait, mais malgré notre achat d'un thermomètre è bonbon, le caramel mou s'est transformé en délicieux caramel à tartiner. C'est la recette présentée à l'émission de Patrice Demers. Je vous donne la recette originale, en espérant que vous les réussissiez, mais si vous les râtez comme nous, vous le servirez le matin sur vos rôties ou encore sur une bonne boule de crème glacée à la vanille ou du gâteau blanc. Donc, aucune conséquence ou culpabilité à manquer une recette pour une fois.



INGRÉDIENTS :

1 GOUSSE DE VANILLE  (ou 1/2 c. à thé d'extrait de vanille) (vanille en gousse pour nous)
1 tasse de CRÈME 35%
2 c. à soupe de BEURRE
2 pincées de FLEUR DE SEL
3 c. à soupe d'EAU
1 tasse de SUCRE
1/2 tasse de SIROP DE MAÏS

PRÉPARATION :

- Huiler un moule de 6 po. et le tapisser d'une pellicule plastique.
- Fendre la gousse de vanille en deux et gratter les graines. Réserver.
- Dans une casserole, porter à ébullition la crème, le beurre, le sel, la gousse et les graines de vanille. Réserver.
- Dans une casserole, déposer l'eau, le sucre et le sirop de maïs. Cuire à feu élevé jusqu'à ce le thermomètre à bonbon indique 293° F (145° C).
- Ne pas brasser, retirer du feu et y verser graduellement la crème chaude.
- Poursuivre la cuisson jusqu'à ce qu'un thermomètre à bonbons indique 248° F (120° C) en brassant à quelques reprises.
- Verser dans le moule et laisser figer à la température ambiante pendant environ 3 heures.
- Démouler et couper en petits cubes.

Marmelade de clémentines

J'adore le pain...ce n'est pas pour rien que j'ai développé une passion pour le fabriquer de mes mains. Et j'adore déjeuner! La marmelade de clémentines que j'ai concoctée pour mes paniers gourmands entrait donc en plein dans mes goûts. Le hic, je n'en avais pas suffisamment pour en garder un pot et l'essayer. J'ai par contre pu y remédier, puisque ma belle-mère m'a gentiment offert de goûter à la sienne pendant notre séjour chez elle. Hum! En plein dans mes goûts, je vais en refaire avant la fin du temps des clémentines, juste pour ma famille. La recette provient de Patrice Demers, un chef que j'adore, qui l'avait présenté à l'émission À la Distasio.



INGRÉDIENTS :

10 CLÉMENTINES (si possible sans pépins)
1 1/2 tasse + 2 c. à soupe de JUS DE CLÉMENTINES
2 tasses de SUCRE

PRÉPARATION

- Faire 2 incisions sur chaque clémentines. Dans une casserole, couvrir les clémentines d'eau et porter à ébullition. Égoutter et recommencer 2 fois.

- Couper les clémentines en 2 ou les laisser entières (je les ai couper en 2), ajouter le jus (ajouter de l'eau si nécessaire pour couvrir) et le sucre. Faire mijoter, à découvert, de 2 à 3 heures en commençant à feu moyen jusqu'à ce que ça mijote légèrement, puis poursuivre à feu doux.

- Laisser rerefroidir et réserver au réfrigérateur pour une nuit. Égoutter les clémentines puis les hacher finement (s'il y a des pépins, les retirer). Mélanger les clémentines et le jus de cuisson et mettre en pot.

La recette m'a donné 9 pots de 125 ml.



C'est excellent sur des rôties ou de la brioche...miam!


CONSERVES

Confiture de fraises et gingembre
Confiture de fraises et rhubarbe (coup de coeur)
Confiture de pêches à l'érable
Confit de pommes (coup de coeur)
Compote de pommes et dattes (coup de coeur)
Marmelade de clémentines

Porc à l'ail (autoclave)

mardi 21 décembre 2010

Truffes

Toujours pour mes paniers gourmands, deux bonnes recettes de truffes qui viennent de Jasmine. Les gens qui ont déjà eu la chance de recevoir leur panier ont beaucoup aimé, surtout les truffes aux framboises qui sont fabuleuses.






TRUFFES AUX FRAMBOISES


2/3 tasse de FRAMBOISES fraiches ou congelées 
1/3 tasse de CRÈME 35%
250 grammes de CHOCOLAT MI-AMER, haché (J'ai utilisé du Lindt)
1 cuillère à thé de LIQUEUR DE FRAMBOISES (facultatif, je n'en ai pas mis)


100 g. de CACAO EN POUDRE non sucré
200 g. de CHOCOLAT MI-SUCRÉ, haché


PRÉPARATION :




- Placer le chocolat dans un grand bol.

- Placer la crème et les framboises dans une casserole. Porter à ébullition sur feu moyen en brassant de temps à autre. Laisser frémir une minute, puis retirer du feu et verser sur le chocolat.
- Mélanger bien jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et le mélange homogène. Incorporer la liqueur de framboises, si désiré. 
- Congeler la ganache dans un bol recouvert de pellicule plastique pendant 2 heures, afin de faire prendre. Mélanger 2 fois pendant le refroidissement afin de s'assurer une texture uniforme.

- Après le temps de pause, sortir le bol et façonner des boules avec le mélange à la main ou à l’aide de deux cuillères. Verser le cacao en poudre dans un récipient et y rouler les boules. Placer les truffes sur une plaque recouverte de papier parchemin et remettre au froid pour 1 heure.

- Fondre la deuxième quantité de chocolat pour l’enrobage au bain-marie sur feu doux. Enrober chaque truffe de chocolat fondu en étalant le chocolat au fond de la paume de la main et en y faisant tourner la truffe. Laisser sécher, puis réfrigérer. 

- Conserver les truffes au réfrigérateur dans un contenant hermétique pour un maximum d'une semaine.



TRUFFES AU GINGEMBRE
3/4 tasse (200 ml) de CRÈME 35%
250 grammes de CHOCOLAT MI-AMER, haché 
2 cuillères à table de BEURRE ramolli
2 cuillères à table de COGNAC (facultatif, je n'en ai pas mis)
4 cuillères à table de GINGEMBRE CONFIT, haché finement
100 grammes de CACAO en poudre non sucré
50 grammes de CHOCOLAT MI-AMER, haché (je n'en ai pas mis)
4 cuillères à table de GINGEMBRE CONFIT, en petits cubes (je n'en ai pas mis)

PRÉPARATION :
- Dans une casserole à fond épais, amener la crème au point d'ébullition sur feu moyen en brassant de temps à autre.

- Retirer du feu, puis ajouter le chocolat et le beurre. Remuer 5 minutes pour faire fondre et mélanger jusqu'à ce que ce soit bien homogène.
- Transférer la ganache dans un bol à mélanger. Ajouter le cognac, si désiré. Battre la préparation au batteur électrique pendant 5 minutes pour rendre le mélange plus épais. Incorporer le gingembre confit haché à la cuillère de bois.
- Recouvrir le bol de pellicule plastique et placer 2 heures au congélateur pour faire prendre.

- Après le temps de pause, former des boules avec le mélange à l'aide de deux cuillères ou avec les mains et déposer sur une tôle à pâtisserie recouverte de papier parchemin. Congeler à nouveau pendant 30 minutes.

- Mettre le cacao dans un bol. Rouler les truffes dans le cacao, puis réserver au frais.

- Fondre la deuxième quantité de chocolat mi-amer au bain-marie. Coller quelques cubes de gingembre confit sur chaque truffe à l'aide du chocolat fondu. Laisser sécher.

- Conserver les truffes dans un contenant hermétique au réfrigérateur pour un maximum d'une semaine.

lundi 20 décembre 2010

SOUPERS THÉMATIQUES

Brunch de cabane à sucre
Souper de gibier
Brunch de Pâques 2011
Brunch Fête des mères 2015
Souper BBQ
Souper du jour de l'an 2010
Souper régional (Abitibi)
Souper tapas du jour de l'an 2012

Gourmandises

SALÉ

Arachides à l'orientale

SUCRÉ

Bouchées de "brownies" aux dattes (coup de coeur)
Caramel à tartiner à la fleur de sel
Carrés beurre d'arachide, chocolat et guimauve (coup de coeur)
Croquants à l'érable
Cuirs de fruits
Jujubes au jello
Pâtes de fruits au citron/ canneberges 
Popcorn au caramel (style Cracker Jack))
"Reese" maison
Sucre à la crème (Christina Blais) (coup de cœur)
Sucre à la crème à la caramilk
Truffes au chocolat blanc et au citron
Truffes aux framboises
Truffes au gingembre
Truffes Oréo

SUCRÉ SALÉ

Graines de citrouille sucrées salées (coup de coeur)


Arachides à l'orientale

Pour mes paniers gourmands, j'ai déniché cette belle recette salée chez La fille de l'anse aux coques. Très simple à réaliser avec des ingrédients peu coûteux, mais tellement bon. Il faut toutefois s'empresser de les cacher pour ne pas qu'elles disparaissent trop vite, car chez moi, chaque fois que mon homme passait devant la plaque, il pigeait dedans. Résultat, je devrai en refaire pour en avoir suffisamment pour mes paniers et ses fringales...



INGRÉDIENTS :

3 tasses d'ARACHIDES NON SALÉES
2 c. à soupe de SAUCE SOYA
1 c. à thé d'HUILE DE SÉSAME GRILLÉE
1 c. à soupe de SUCRE GRANULÉ
1 c. à soupe de GINGEMBRE MOULU
1 c. à soupe de POUDRE D'AIL

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350F.
- Dans un bol, mélanger les arachides, la sauce soya et l'huile de sésame.
- Combiner le reste des ingrédients dans un sac de plastique à fermeture et bien agiter.
- Ajouter les arachides et mélanger délicatement pour un enrobage uniforme. Étendre en une seule couche sur une plaque antiadhésive sans qu'ils se chevauche.
- Cuire sur la grille du centre environ 8 minutes.
- Sortir les arachides et les séparer à l'aide d'une spatule. Laisser refroidir.
- Ranger dans un contenant hermétique.

dimanche 19 décembre 2010

Pouding au chocolat à l'ancienne

Hier, on a rendu un dernier hommage à mon grand-père. Dans les dernières années, il n'avait plus tellement d'appétit, mais il aimait beaucoup les desserts et sautait parfois le repas pour en manger. Plus c'était sucré ou chocolaté, meilleur c'était.

C'est donc pour lui rendre un dernier hommage que je publie cette recette, qui lui aurait beaucoup plu, mais qu'il n'aura pas eu l'occasion de manger

La préparation n'est pas beaucoup plus longue que celle pour faire un sachet de pouding instantané. Et le goût est tellement meilleur...aucune comparaison possible!

Isa, chez qui j'ai trouvé la recette, a bien raison quand elle dit que ça goûte le ciel.

Grand-papa, je te lève ma cuillère!



INGRÉDIENTS :

2 c. à soupe de LAIT
3/4 tasse de SUCRE
1/4 c. à thé de SEL
6 c. à soupe de FARINE

- Dans un bol, mélanger ensemble le lait, le sucre, le sel et la farine.

90 gr. de CACAO (3 oz.)
3 tasses (750 ml) de LAIT ÉVAPORÉ
1 OEUF battu
1 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE

- Mélanger dans un saladier, au bain-marie, le cacao et le lait évaporé.
- Ajouter le premier mélange au lait au chocolat et cuire pendant environ 10 minutes en remuant (ça épaissit) (moi 7 minutes environ).
- Pendant la dernière minute de cuisson, ajouter l'oeuf et bien mélanger.
- Retirer le saladier du bain-marie et ajouter la vanille.
- Mettre au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Note : Je n'avais pas couvert mes coupes, donc une couche s'est formée sur le dessus. Cela n'affecte en rien le goût mais change la texture. J'avais aussi fait de petits plats tupperware et la texture était parfaite. Résultat : Ne pas oublier de couvrir.

vendredi 17 décembre 2010

Biscottis aux amandes

Quand j'ai dit à mon homme que j'allais faire des biscottis, il m'a répondu qu'il n'aimait pas vraiment ça parce que ça goûtait la poussière. Son discours à bien changé après avoir goûté à cette excellente recette d'Isa. Il m'a même dit que ce serait bien d'en avoir tout le temps dans l'armoire.

INGRÉDIENTS :



1 et 1/2 tasses ( 180 g ) de FARINE
1 et 1/2 cuillères à thé de POUDRE À PÂTE ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de SEL
1/2 tasse ( 75 g ) de FARINE DE MAÏS
1/2 tasse ( 120 g ) de BEURRE NON SALÉ, à température de la pièce
1 tasse ( 200 g ) de SUCRE
2 gros OEUFS
1 et 1/2 cuillères à thé d'EXTRAIT D'AMANDE
3/4 tasse ( 100 g ) d'AMANDES EFFILÉES


PRÉPARATION :


Centrer la grille du four et préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).


- Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin ou d'une silpat.

- Combiner la farine, la poudre à pâte et le sel ensemble. Ajouter la semoule de maïs et mélanger de nouveau. Réserver.

- Crémer le beurre et le sucre à vitesse moyenne pendant 3 minutes et ajouter les oeufs un à un en battant entre chaque addition, jusqu'à ce que le mélange soit léger et crémeux.

- Ajouter l'extrait d'amandes et mélanger.

- Baisser la vitesse du batteur électrique et ajouter les ingrédients secs en mélangeant juste assez pour qu'ils soient incorporés.
- Ajouter les amandes et mélanger.

- Séparer la pâte en deux parties égales et façonner avec chaque partie, un rectangle bombé de 12 " ( 30 cm ) de long sur 1 et 1/2 " ( 3,5 cm ) de large et déposer chaque morceaux sur la plaque de cuisson.

- Cuire pendant 15 minutes ou jusqu'à ce la pâte soit dorée et encore souple au toucher.

- Transférer la plaque de cuisson sur une grille et laisser refroidir 30 minutes.



Rallumer le four à 350 F ( 180 C )

- À l'aide d'un couteau dentelé, couper des tranches de 3/4 " ( 0,8cm ).

- Mettre les tranches sur la plaque de cuisson et cuire 15 minutes ou jusqu'à ce que les biscotti soient dorés et fermes.

- Les transférer sur une grille et laisser refroidir à température ambiante.

mardi 14 décembre 2010

Pâté parmentier au maquereau

J'ai plusieurs difficultés à faire manger mon grand coco depuis toujours. Âgé de 22 mois, il regarde à peine son assiette à l'heure du souper, à mon grand désespoir. J'essaie donc de trouver des repas nourrissants et nutritifs et des façons différentes de lui présenter pour obtenir qu'il accepte de prendre 2-3 bouchées avant de me faire crier : "en bas maman" (eh oui, entre mini coco qui fait des coliques et grand coco qui refuse de manger, les heures de repas sont un peu bruyantes ces temps-ci...qu'à cela ne tienne, dans 15 ans, je les supplierai probablement de refermer la porte du frigo ou du garde-manger!!)

Bref, pour m'aider, j'ai acheté le livre Bonne bouffe en famille de Geneviève O'Gleman, qui propose plusieurs recettes santé regroupés par thèmes. C'est un beau livre, vraiment intéressant. Il propose entre autre des mets "fast-food" revisités pour les rendre santé et des façon d'apprêter le poisson. Cette recette est la première que j'essaie. Comme grand coco a non seulement accepté de manger, mais qu'il a dit "bon maman", je crois que je vais la refaire prochainement.

La purée en elle-même vaut la peine d'être préparée pour remplacer la purée de pomme de terre traditionnelle. Le céleri-rave amène une touche de sucré et la texture est hyper onctueuse.

Bon...ma photo n'est pas très représentative, mais quand même!


Ingrédients :

Purée :
1 1/2 livre de POMMES DE TERRE
1 gros CÉLERI RAVE
1/2 tasse de LAIT
3/4 tasse (75 gr) de FROMAGE SUISSE râpé
POIVRE

Parmentier :
3 tasses de PURÉE (toute la recette)
1 c. à thé de l'HUILE DE LA BOÎTE DE MAQUEREAU
1 COURGETTE coupée en petits dés
2 CAROTTES râpées
1/2 OIGNON coupé en petits dés
1 POIVRON ORANGE coupés en petits dés
2 boîtes de 125 g. de MAQUEREAU dans l'huile (J'en aurai mis trois)(j'ai pris une boîte dans l'eau et une boîte dans l'huile d'olive)
1/2 tasse (50 g.) de FROMAGE MOZZARELA râpé (fromage suisse pour moi)


Préparation :

Purée :
- Éplucher et couper en petits dés les pommes de terre et le céleri-rave.
-Les faire bouillir dans l'eau 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient très tendre (cuisson au presto pour moi, environ 10 minutes).
- Les piler à l'aide d'un pile-patate en ajoutant le lait et le fromage. La texture sera très onctueuse.

Parmentier :
- Préchauffer le four à 350F.
- Faire chauffer l'huile dans une poêle. Faire revenir les carottes, l'oignon et la courgette de 5 à 7 minutes pour qu'ils soient tendres.
- Pendant ce temps, égoutter le maquereau.
- Retirer la poêle du feu et ajouter le poivron et le poisson en l'émiettant.
- Déposer le mélange de légumes et de poisson au fond d'un plat allant au four. Recouvrir de la purée.
- Parsemer de fromage.
- Cuire 20 à 25 minutes au four (ou jusqu'à ce que la purée soit bien chaude. Mettre à broil pendant environ 5 minutes pour colorer le fromage.

lundi 13 décembre 2010

Sauté de lentilles et bettes à carde

Pour mes lundis sans viande, j'essaie toujours d'innover question de plaire à mes hommes et de faire goûter de nouvelles saveurs à mon grand coco. Cette recette de Kampaï est tombée en plein dans nos goûts. La texture est intéressante, de même que le mélange chaud\froid entre les lentilles et le yogourt. C'est une super belle façon d'introduire la bette à carde dans l'alimentation des enfants. Le mien a accepté d'en manger, ce qui n'est pas rien. Il ne faut pas se laisser impressionner par la longue liste d'ingrédients, puisque ce n'est pas vraiment complexe à faire et qu'il y a plusieurs épices.


C'est définitivement une recette que j'ai noté dans mon petit livre personnel pour ne pas l'égarer.

INGRÉDIENTS :
500 ml de LENTILLES DU PUYS sèches
1 OIGNONS émincé
1 CAROTTES tranchée
1 branche de CÉLERI en dés
3 gousses d’AIL entière
4 gousses d’AIL hachées
1/2 gousse d’AIL pour la garniture
1 c. à thé de CURCUMA en poudre
1 c. à thé de GINGEMBRE en poudre
45 ml de GINGEMBRE FRAIS haché (plus un petit morceau pour le pain)
1 c. à thé de POIVRE NOIR
2 FEUILLES DE LAURIER
1 paquet de BETTES À CARDE
2 TOMATES hachées
165 ml de HUILE D’OLIVE (75 ml pour la recette et le reste pour le pain)
1 paquet d’ÉCHALOTES
1 1/2 c. à thé de CARI en poudre
PIMENT FORT  au goût (1/2 c. à thé pour moi)
SEL DE MER
250 ml de YOGOURT NATURE
Préparation :

- Rincer les lentilles et les mettre dans une grande marmite avec 6 tasses d’eau. Porter à ébullition. 
- Ajouter l’oignon, la carotte, l’ail, le céleri et le laurier.
- Dans un petit bol, mélanger avec l’huile le curcuma, le gingembre et le poivre.
- Ajouter aux lentilles et laisser mijoter environ 45 minutes (moi environ 35 minutes).
- Dans une casserole, chauffer l’huile et y faire revenir le gingembre frais, l’ail, les échalotes pendant quelques minutes pour les colorer.
- Y ajouter la tomate et faire cuire encore 2 minutes.
- Verser le tout dans la marmite de lentilles. Ajouter la bette à carde. Saler et laisser mijoter quelques minutes.
- Entre-temps, préparer la garniture : Mélanger le yogourt, l’ail et le sel. Réserver.
- Frotter le pain avec le morceau de gingembre.
- Le placer sur une tôle à biscuit et y verser l’huile. 
- Rôtir au four jusqu’à ce que les croûtons soient dorés et croustillants à 350F.
- Servir le mijoté garni de yogourt à l’ail et de croûtons.

dimanche 12 décembre 2010

Effiloché de boeuf barbecue

Une recette un peu longue de cuisson, mais qui vaut tellement la peine. Je me verrais très bien la préparer à la mijoteuse pour qu'elle soit prête à mon retour d'une activité de plein air lors d'une belle journée d'hiver. C'est savoureux et réconfortant. Je l'ai servi avec un petit pain de maïs maison.



INGRÉDIENTS :
Sauce barbecue
1 OIGNON coupé en cubes
1 PIMENT JALAPENO, coupé en tronçons
 2 GOUSSES D'AIL, pelées
1 tasse de BIÈRE BLONDE
3/4 tasse de KETCHUP
1/4 tasse de VINAIGRE BLANC
2 c. à soupe de MOUTARDE JAUNE
2 c. à soupe de SAUCE SOYA
1 c. à soupe de CASSONADE
1 c. à soupe de SAUCE WORCESTERSHIRE

Boeuf braisé
 3 livres de PALETTE DE BOEUF DÉSOSSÉE, coupé en gros morceaux
2 c. à soupe de POUDRE DE CHILI
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
SEL, POIVRE

PRÉPARATION :
- Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 300F.

- Au mélangeur, réduire tous les ingrédients en purée lisse. Réserver.

- Frotter la viande avec la poudre de chili. Saler et poivrer légèrement.
- Dans une grande casserole allant au four, dorer la viande dans l'huile. Ajouter la sauce barbecue. Couvrir et cuire au four environ 3 heures ou jusqu'à ce que la viande se défasse à la fourchette. Retirer la viande de la casserole et la laisser tiédir sur une assiette. À l'aide d'une fourchette, effilocher la viande.
- Porter de nouveau la sauce à ébullition et laisser réduire de 8 à 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit sirupeuse. Ajouter la viande effilochée et bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement.

Source : Ricardo

vendredi 10 décembre 2010

Sucre à la crème à la caramilk

Voici la 2e recette de notre bel après-midi popotte. Une belle recette festive, idéale pour le temps des Fêtes. Stephanie m'avait déjà donné sa recette de sucre à la crème, mais je l'avais complètement râté (même la couleur n'était pas la même!) Cette fois, ce n'est pas arrivé. Nous avons eu un sucre à la crème moelleux mais ferme, terriblement sucré, à l'instar des meilleurs sucres à la crème. Il m'a fallu cacher ces petites douceurs si je veux les offrir à Noël, car mon homme aurait passer au travers.

Sucre à la crème fait avec beurre


Ingrédients :

3 tasses de SUCRE
3/4 tasse de BEURRE ou MARGARINE (J'ai tenté les deux)
160 ml de LAIT CARNATION ÉVAPORÉ
4 barres CARAMILK
2 tasses de MINI GUIMAUVES

Sucre à la crème avec margarine


Préparation :

- Mélanger le sucre, le beurre et le lait carnation dans un chaudron (la margarine dans le fond) et amener à ébullition. Faire bouillir 4 minutes et demie en brassant constamment.

- Retirer et ajouter les guimauves et les caramilk et faire fondre complètement.

- Verser dans le moule (moi plaque à biscuits avec rebords) recouvert d'un papier parchemin ou ciré et laisser venir à la température de la pièce et ensuite mettre au froid avant de couper en petits carrés.


VERDICT :
Nous avons préféré la version avec du beurre qui est plus moelleuse que la version avec la margarine. La version avec beurre se tenait mieux (peut-être est-ce seulement la cuisson ou l'épaisseur qui était différente)

jeudi 9 décembre 2010

La soupe repas à Steph (la meilleure)

Voici la première recette de mon après-midi bouffe pendant laquelle ma très très gentille et adorable amie Steph m'a montrée comment préparer son excellente recette de soupe repas. Il y a tellement de trucs là-dedans, c'est effrayant...mais trop bon. C'est la soupe préférée de mon homme. Il s'en sert un gros bol auquel il rajoute du fromage (de préférence, du fromage en grains) et c'est l'extase. C'est définitivement une recette à essayer et à adopter.



Ingrédients :

1 POULET désossé et coupé en petits morceaux
4 GOUSSES D'AIL hachée
2 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
2 boîtes de TOMATES EN DÉS ÉPICÉS
2 ou 3 boîtes de 1 litre de JUS DE TOMATES
2 gros POIREAUX
1 sac de LÉGUMES À SPAGHETTI (ou l'équivalent en légumes frais)
1 tasse d'ORGE MONDÉ
2 tasses de NOUILLES À SOUPE VARIÉES (étoiles, alphabet, coquilles, nouille à lipton, etc.)
16 tasses d'EAU
2 c. à thé ÉPICES au goût (moi mélange de basilic, origan et thym)
2/3 tasse + 4 c. à soupe de POUDRE DE BOUILLON DE POULET



Préparation :

- Faire chauffer l'huile dans une grosse marmite. Faire griller l'ail légèrement. Ajouter les tomates en dés et le jus de tomates (commencer par 2 boîtes et attendre de voir la consistance pour ajouter la 3e si nécessaire).
- Émincer le poireau (partie blanche et partie verte) et couper les légumes (si légumes frais). Ajouter dans la marmite. Ajouter l'eau, la poudre de bouillon de poulet et les épices.

- Entre-temps, faire cuire l'orge (avec un peu de sel) et les pâtes alimentaires (cuisson al dente) dans des chaudrons séparés.

- Ajouter le poulet, les pâtes et l'orge. Laisser mijoter en brassant régulièrement le temps que le poireau soit cuit et que les saveurs s'amalgament.



Donne environ 9 litres de soupe

mercredi 8 décembre 2010

Sac à couche

Un peu de couture ce soir...j'ai conçu ce sac à couche pour une bonne amie qui vit à l'étranger. Je voulais un style urbain, donc j'ai opté pour une sangle confectionnée à partir d'une ceinture de voiture dénichée à la "scrap" (à la casse) et une fermeture éclair en métal. Il tombait tellement dans mes goûts que j'ai eu toute la misère du monde à l'envoyer, d'autant plus que mes cocos ont un sac à couche que j'ai acheté, faute de temps (cordonnier mal chaussé...)




En espérant que cela puisse en inspirer certaines... et que la passion de la création se propage en ce début d'hiver, que ce soit en cuisine ou en couture.

mardi 7 décembre 2010

Casserole de riz au thon gratinée

C'est bientôt le temps des Fêtes de de la nouvelle année...et nouvelle année rime avec repartir à neuf. C'est pourquoi j'en suis à faire le ménage de mon garde manger pour mieux le remplir en janvier. La présente recette a donc été choisie selon ce que j'avais sous la main. C'est une déclinaison d'une recette de Campbell, mais avec du riz plutôt que des pâtes. Une recette qui dépanne, surtout avec les 40 cm de neige tombés dans les 2 derniers jours qui ne donnent pas envie de sortir avec mini coco (allélouia, mon homme a une gratte sur son pickup...)

Nous avons apprécié malgré la simplicité. C'est goûteux et nourrissant...un vrai plat réconfortant!



Ingrédients :

1 boîte de 284 ml de CRÈME DE CÉLERI
3/4 tasse de RIZ À GRAINS LONG ÉTUVÉ cuit
1 tasse de POIS (en conserve pour moi)
2/3 tasse de LAIT 1%
2 boîtes de 170 g. de THON ÉMIETTÉ, égoutté
3 c. à soupe de MOUTARDE DE DIJON
1 c. à soupe de JUS DE CITRON
1/2 tasse de CHEDDAR FORT râpé
1 tasse de CHAMPIGNONS ET OIGNONS hachés grossièrement
POIVRE NOIR CONCASSÉ

Préparation :

- Préchauffer le four à 400F.

- Mélanger la soupe, le lait, le thon, la moutarde, le jus de citron et la moitié du fromage dans un plat de cuisson de 2 litres.

- Incorporer le riz, les pois et le mélange oignons-champignons. Garnir de la seconde moitié du fromage. Poivrer.

- Enfourner environ 30 minutes. Mettre à broil pendant quelques minutes

lundi 6 décembre 2010

Escalopes de poulet au pamplemousse rose

Malgré que nous soyons lundi, ma cuisine du weekend n'a rien eu de particulier, outre un petit pouding au chocolat pas piqué des vers que je publierai cette semaine. Je vous propose donc une belle recette de semaine, facile à préparer, mais tout de même très savoureuse. Le goût du pamplemousse et de l'olive noir se marie à merveille. Je l'ai servi avec des brocolis et des pois mange-tout, mais la prochaine fois, je l'accompagnerai de betteraves cuites et coupés en juliennes.

Nous avons bien aimé.

Ingrédients :

4 ESCALOPES DE POULET
1 c. à soupe de d'HUILE D'OLIVE
Le jus d'un PAMPLEMOUSSE ROSE
6 ÉCHALOTES émincés
1 tasse de BOUILLON DE POULET
Une quinzaine d'OLIVES NOIRES coupées en dés
4 c. à soupe de CRÈME 15% À CUISSON
POIVRE
Pour la décoration, des tranches de pamplemousse rose et quelques olives noires

Préparation :

- Poivrer les escalopes de poulet.
- Faire chauffer l'huile dans une poêle à frire et les saisir quelques minutes.
- Une fois bien dorée, les arroser de la moitié du jus de pamplemousse. Les retirer du feu et les réserver au chaud.
- Dans la même poêle, faire suer les échalotes quelques minutes. Déglacer avec le reste du jus de pamplemousse. Ajouter ensuite le bouillon de poulet et les olives. Laisser réduire quelques minutes et lier avec la crème.
- Laisser réduire et épaissir quelques minutes. supplémentaires.
- Napper les escalopes de cette sauce (la recette écrit de la filtrer, mais je ne l'ai pas fait puisque je voulais avoir les morceaux d'échalotes et d'olive dans l'assiette) et garnir des tranches de pamplemousse et des olives noires.

Source : Revue Les saisons de Clodine